Cinq ans après la fermeture de l'ancienne usine Brossard, une biscuiterie bio s'installe à Saint-Jean-d'Angély

La biscuiterie bio "Jean et Lisette" installée à Saint-Jean d'Angély est inaugurée ce mercredi. Après la disparition des Comptoirs du Biscuit il y a cinq ans, la création de cette nouvelle entreprise est un espoir pour redynamiser l'emploi.

Cinq ans après la liquidation judiciaire des Comptoirs du biscuit, la fabrication de gâteaux renaît de ses cendres dans ce secteur sinistré de Charente-Maritime.

A Saint-Jean-d'Angély, la biscuiterie bio Jean et Lisette a lancé sa production en juillet, elle est inaugurée ce mercredi.
Près de 100 000 biscuits sont fabriqués chaque jour dans l'entreprise, ils sont destinés pour l'instant à la marque Jardin bio.
La biscuiterie compte actuellement une quinzaine de salariés. L'ambition des dirigeants est de doubler la production et d'employer 27 personnes en 2020.
L'entreprise est installée sur le site Val Bio Ouest dédié aux entreprises agroalimentaires à Saint-Jean-d’Angély.
 

La biscuiterie, une longue tradition à Saint-Jean-d'Angély


A Saint-Jean d'Angély, la fabrication des biscuits a débuté au début du 20e siècle avec la célèbre marque Brossard (voir encadré).

Une saga qui va connaître une renommée nationale.
Elle s'est terminée il y a 5 ans lors de la douloureuse fermeture des Comptoirs du Biscuit. 
Les salariés avaient alors occupé l'usine pendant de longs mois entre juillet 2013 et juillet 2014.

Regardez ce reportage de Pierre Lahaye, Joël Bouchon et Marion Reiler.
Intervenant: Maxence d'Audiffret, Président biscuiterie Jean et Lisette.
Georges Brossard avait créé une biscuiterie à Saint-Jean-d'Angély en 1931
En 1931, Georges Brossard, pâtissier, crée la société qui porte son nom avec sa femme Laure. Il achète une petite biscuiterie en Charente-Maritime à Saint-Jean-d’Angély, située rue André Rabault.
En 1961, l’entreprise déménage route de Niort. Les deux sites de production vont coexister jusqu’en 1984.
En 1962, Brossard lance le Savane, premier gâteau industriel de la marque. Ce marbré va très vite devenir le produit phare de la marque.

En 1968, le groupe américain Pillsbury, qui possédait déjà Gringoire, une entreprise française spécialisée dans la fabrication de biscottes, prend le contrôle de Brossard.
Les deux sociétés fusionnent en 1975 pour former le groupe Gringoire-Brossard.
L’usine Gringoire – fondée en 1817 – se situe à Pithiviers dans le Loiret.
La même année, Georges Brossard prend sa retraite.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité