Clérac (17) les nuisances sonores de la LGV ne sont pas au dessus des normes selon LISÉA

Présentation des mesures acoustiques sur la LGV à Clérac (17) / © Cédric Cottaz (France Télévisions)
Présentation des mesures acoustiques sur la LGV à Clérac (17) / © Cédric Cottaz (France Télévisions)

Les riverains de la LGV avaient rendez-vous hier soir à Clérac pour connaître les résultats des mesures effectuées en Charente-Maritime le long de la voie. Et ils sont repartis mécontents, les nuisances sonores ne dépassent pas les normes acceptables.

Par Sophie Goux

Les habitants des communes de Clérac, Mesnac, Montguyon, Boresse-et-Martron et Saint-Martin-d'Ary avaient rendez-vous hier soir pour perndre connaissnace des mesures acoustiques effectuées par LISÉA sur le trajet de la LGV. Et ils sont repartis assez mécontents. Selon les résultats, les nuisances sonores ne dépassent pas le seuil de 60 décibels autorisé et LISÉA ne devra donc pas procéder à d nouveaux aménagements.

Les riverains n'ont pas la même perception des choses, plus de 60 fois par jour, des trains lancés à 300 km/h passent non loin de leur maison, et ils ont parfois l'impression que la terre tremble. Sur les toits de certaines maisons, des tuiles  se détachent et les murs tremblent.
Outre le bruit et la gêne , ils déplorent la perte de valeur de leurs maisons devenues invendables selon eux. 

Les habitants réunis hier soir ont bien tenté de dénoncer les calculs, les mesures et les critères, LISÉA ne reviendra pas sur les analyses qui sont conformes, selon elle, aux prescriptions.

Reportage d'Eddylia Eugène-Mormin, Cédric Cottaz et Maylis Gimenez

Intervenants :
- Jacques Minier, habitant de Boresse-et-Martron
- Hervé Le Caignec, Président de LISÉA
- Guy Pasquet, maire de Clérac

Mesures acoustiques LGV
Eddylia Eugène-Mormin, Cédric Cottaz, Maylis Gimenez.

 

Sur le même sujet

Les + Lus