La Fédération Française de Voile espère pouvoir rapidement reprendre ses activités

La Fédération Française de Voile voudrait pouvoir reprendre ses activités et permettre notamment aux sportifs de retourner à l'entraînement. Elle vient de présenter à la ministre des Sports un plan de déconfinement et demande des couloirs d'accés à la mer.

La Fédération Française de voile souhaite reprendre ses activités. Image d'illustration.
La Fédération Française de voile souhaite reprendre ses activités. Image d'illustration. © France Télévisions
Lors de son intervention devant l'Assemblée Nationale le 12 mai dernier, le Premier Ministre a rapidement évoqué les activités sportives, indiquant notamment l'arrêt des championnats de sports collectifs. Mais il n'est pas allé plus loin dans les détails et les amateurs de voile aimeraient en savoir plus aujourd'hui.

Le président de la Fédération Française de Voile s'est adressé aux clubs en France par le biais d'un communiqué dans lequel il explique notamment qu'ils ont un rôle majeur à jouer pour une reprise de l'activité dans les meilleures conditions.

Notre sport a plusieurs atouts à faire valoir pour la reprise des activités notamment par sa pratique au grand air, respectueuse des mesures de distanciation sociale mais aussi par son réseau de clubs capables d'accompagner le retour à la navigation dans les meilleures conditions d'aménagement sanitaire et de sécurité.
- Nicolas Hénard, president de la FFV.

Le plan d'eau est désert à La Rochelle
Le plan d'eau est désert à La Rochelle © Marc Millet, France Télévisions

Pour avancer vers une reprise d'activité plus rapide, la Fédération Française de Voile a d'ailleurs proposé un plan de déconfinement aux clubs. Il s'articule autour de trois phases : avant l'été pour permettre aux sportifs de haut niveau de rependre l'enraînement;  pendant l'été pour le tourisme les stages et les compétitions enfin à la rentrée pour reprendre un calendrier sportif .

Ce plan détaille par ailleurs les mesures sanitaires qui devront être prises, port du masque, distanciation, mais la fédération préconise aussi de favoriser les pratiques et équipements individuels. Elle demande que des accès à la mer soient proposés aux pratiquants même si les plages restent interdites encore quelques semaines.

Les amateurs de voile, très impatients de reprendre

Raymond Gohier, le président de la Ligue de Voile de Nouvelle-Aquitain,e qui compte 100 clubs et 30 000 licenciés, ressent bien l'impatience des amateurs et des sportifs. "Les pratiquants sont dans les starting-blocks, prêts à partir. Notre rôle au niveau des clubs, c'est de modérer cette ardeur pour que le déconfinement se passe de façon très progressive et dans des conditions sanitaires optimales."

Reportage de Frédéric Cartaud, Marc Millet et Christophe Pougeas :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport mer nature
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter