Une ferme du Marais Poitevin s'installe à La Rochelle pour mettre en valeur les races locales

Le Cregene a organisé un rendez-vous fermier ce week-end à La Rochelle dans le cadre des journées du patrimoine vivant. Le Conservatoire des ressources génétiques souhaite valoriser les races locales dont certaines sont menacées.

© Francetv,
Des boeufs, des baudets ou encore des chevaux de traits à deux pas du vieux port, la scène est inhabituelle à La Rochelle.
Une soixantaines d'éleveurs et d'exposants se sont installés le temps du week-end en centre ville pour faire connaître les races locales.
© Francetv,
Cette manifestation était organisée par le Cregene. 
Le Conservatoire des Ressources Génétiques basé à Coulon dans les Deux-Sèvres s’investit dans la sauvegarde de 15 races locales et de nombreuses espèces végétales domestiques du Marais Poitevin.

L'association souhaite préserver certaines races menacées comme le trait du Poitou. Ce cheval servait à la reproduction des mules mais l'espèce est en voie de disparition.

C'est l'une des races les plus menacées en France, au niveau des chevaux de trait" Thierry Faivre, président de l'association des races mulassières du Poitou.


Le temps d'un week-end, c'est une véritable ferme du Marais Poitevin qui s'est installée à La Rochelle : poules de Marans ou de Barbézieux, lapins, chèvres, de nombreuses espèces étaient présentes.
Cette vitrine géante des races locales s'inscrit dans la démarche entreprise par le Parc Naturel Régional du Marais Poitevin pour la sauvegarde des espèces.

Regardez le reportage d'Eric Vallet, Pierre Lahaye et Josiane Etienne.

Intervenants : Thierry Faivre, Pdt association des races mulassières du Poitou; Jérome Briand, Bouvier; Paul Riga
chargé de mission conservatoire des ressources génétiques.

Une ferme du Marais Poitevin sur le vieux port de La Rochelle

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux sorties et loisirs