VIDEO. Grand Pavois à La Rochelle. Un nouveau gilet de sauvetage à la technique révolutionnaire confectionné par Tribord et la SNSM

Publié le
Écrit par Camille Bigot .
durée de la vidéo : 01min 17
Une collaboration entre la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) et l'enseigne Tribord qui a permis de développer un nouveau gilet de sauvetage pour le grand public avec une innovation à la clef. ©France Télévisions

La Société nationale de sauvetage en mer et l'enseigne Tribord ont collaboré pour développer un nouveau gilet de sauvetage novateur dédié au grand public.

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

Flambant neuf, ce gilet est le fruit d'une collaboration entre la grande marque de sport française, Tribord et la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM). 

Selon la SNSM, le partenariat a un double objectif.

Dans le cadre de la prévention, travailler très en amont pour augmenter les chances de survie. Dans le cadre de l’accidentologie, être le plus efficient possible. 

Benjamin Serfati, SNSM France

C'est un gilet de sauvetage complétement à part. Il permet à celui qui le porte de se retourner automatiquement : c'est ce qu'on appelle le reversement.

En cas d'inconscience, si on a la tête dans l'eau [...], ça va nous retourner.

Julien Bras, ingénieur chez Tribord

Trois années ont été nécessaires pour concevoir cet équipement de plaisance. Il a fallu compiler toute l’analyse des cas d’accidentologie en mer et le retour d’expérience de la SNSM.

C'est pour des personnes qui vont aller loin des côtes et participer à des compétitions comme le Vendée Globe.

Marie Gendreau, prototypiste modéliste chez Tribord

La SNSM, elle, a ses propres normes pour des gilets professionnels. Ils seront commercialisés et accessibles au grand public en fin d’année.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité