L'Hermione est arrivée à La Rochelle pour des travaux d'entretien

L'Hermione est arrivée ce matin au port de la Pallice à La Rochelle. La frégate va y rester environ trois semaines pour des travaux d'entretien avant son départ pour la Normandie et la célébration du débarquement américain, le 6 juin 1944.
L'Hermione est arrivée à quai à La Pallice ce jeudi 4 avril à 8h pour des travaux de carénage.
L'Hermione est arrivée à quai à La Pallice ce jeudi 4 avril à 8h pour des travaux de carénage. © Pascal Foucaud/ France 3
L'Hermione est partie cette nuit de Rochefort en profitant de la marée haute pour rejoindre La Rochelle. Elle est entrée à 8 heures ce matin dans la forme de radoub pour être mise en cale sèche et effectuer les opérations de carénage. Il s'agit de travaux de peinture réalisés par l'entreprise rochelaise des Chantiers Nautiques du Vieux Port et de révision des propulseurs.
Les visites du public pendant la période des travaux ne seront pas autorisées. 

Après cette escale, la célèbre frégate, réplique de celle de La Fayette, prendra la mer au plus tard le 25 avril prochain pour une tournée en Normandie avec à son bord 56 nouveaux gabiers. Ce voyage, intitulé "Normandie Liberté" va célébrer le  le 75e anniversaire du débarquement américain sur les plages normandes
 
Le moment fort de ce voyage se déroulera à Rouen, pour la Grande Armada du 7 au 16 juin.


Les ports normands, St-Nazaire et Nantes

La réplique de la frégate du 18ème siècle commencera par faire étape à Cherbourg du 5 au 9 mai. Suivront des escales à Dieppe du 11 au 12 mai puis à Ouistreham du 14 au 16 mai.
L'Hermione quittera ensuite momentanément les côtes normandes pour prendre la direction de Saint-Nazaire et Nantes en Loire-Atlantique du 23 au 25 mai.
Retour ensuite en Normandie, tout d'abord à Caudebec-en-Caux du 4 au 6 juin pour Rives de Seine puis Rouen pour la Grande Armada du 7 au 16 juin avant un retour à Rochefort.

Plus d'informations avec le reportage de Pascal Foucaud, Guillaume Soudat et Sandy Renault :
L'Hermione en escale technique à La Rochelle


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hermione culture patrimoine