Les rêves ne meurent jamais : la preuve, en documentaire, avec le parcours du skipper rochelais Yannick Bestaven

Publié le Mis à jour le
Écrit par Barbara Gabel
Le documentaire sera diffusé le 5 décembre à La Rochelle et retransmis dans les cinémas partenaires.
Le documentaire sera diffusé le 5 décembre à La Rochelle et retransmis dans les cinémas partenaires. © France Télévisions

Le documentaire de Sébastien Blémon, Les rêves ne meurent jamais, revient sur le parcours du skipper Yannick Bestaven, vainqueur du dernier Vendée Globe, enrichi de portraits de personnalités : Daniel Auteuil, Philippe Croizon, Charline Picon. Il sort en salles le 5 décembre prochain.

Le 28 janvier 2021, Yannick Bestaven franchit la ligne d’arrivée des Sables d’Olonne, après 80 jours de course autour du monde. Il vient de réaliser son rêve : remporter le Vendée Globe. Son ami depuis vingt ans, Sébastien Blémon, monte dans son bateau pour le serrer dans ses bras.

Ce PDG d’une agence de pub, natif de l’île d’Oléron, a alors un déclic. Il racontera l’histoire du skipper rochelais et celles de personnalités ayant réalisé leurs rêves dans un film documentaire : Les rêves ne meurent jamais.

“Ce n’est pas un film sur la voile, ni un film d’aventure”

Les rêves, pour Sébastien Blémon, commencent dès le plus jeune âge. Son film commence d'ailleurs par l'image d'une petite fille qui s'amuse dans un champ. Lui, son rêve de gamin, c’était de réaliser un film. Il est devenu PDG. Mais pendant le confinement, ce rêve lui est revenu en plein dans la figure. “Je me suis retrouvée avec mes filles qui passaient leur temps sur Instagram à s’ennuyer”, raconte-t-il. “Je leur demandais si elles avaient des rêves et elles me répondaient ‘Comment veux-tu que je rêve ? t’as vu le monde que vous nous laissez ?’ et là je me suis pris une grosse claque."

La deuxième claque, c'est quand son ami Yannick remporte le Vendée Globe. Sébastien Blémon nous fait revivre l'épopée du skipper rochelais : sa préparation physique avec les joueurs du Stade rochelais, les moments de doute et de joie à bord de son bateau jusqu'à l'arrivée. “Ce n’est pas un film sur la voile, ni un film d’aventure”, tient à préciser Sébastien Blémon. “Ce n’est pas non plus un documentaire philosophique.”

VIDÉO. Bande annonce "Les rêves ne meurent jamais"

Philippe Croizon à l'affiche

La voix-off le rappelle bien : “Nous avons tous des rêves. Pourtant, seule une poignée d’hommes et de femmes les réalisent”, entend-on dans le documentaire. “Pourquoi est-il si compliqué de réaliser ses rêves ?” C’est la question que se pose Sébastien Blémon tout au long du film, avec une vingtaine de personnalités qui se confient à la caméra.

Les témoignages sont touchants, comme celui de Philippe Croizon, sportif amputé des quatre membres. Son rêve fou, c’était celui de traverser la Manche à la nage. Il l'a fait en 2010. “On vient de vivre deux ans difficile, on a besoin d’un film comme celui-ci”, nous confie-t-il, très ému après le visionnage du documentaire. “Les gens ont besoin de rêver, je pense qu’énormément de gens vont être inspirés par Yannick Bestaven et les autres personnages du film .”

On y retrouve aussi la véliplanchiste charentaise Charline Picon, l'acteur Daniel Auteuil, le lieutenant colonel Sophie, première et seule femme pilote d’essais expérimental d’hélicoptères en France, Bixente Lizarazu, footballeur champion du monde en 1998, ou encore Erik Orsenna, académicien prix Goncourt en 1988. Des témoignages d'enfants aussi : l'un veut devenir joueur de foot professionnel, une autre veut devenir présidente. Il n'y a pas de rêve trop grand. Le grand rêveur, à la tête dans les étoiles, l'astronaute Thomas Pesquet, apparaît également dans le film : "Je ne me suis rien interdit", confie-t-il face caméra.

Les rêves ne meurent jamais sera diffusé pour la première fois le 5 décembre à La Rochelle en présence de Yannick Bestaven et jusqu’au 15 décembre dans les cinémas partenaires. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.