Marennes : échanges de bons tuyaux entre ostréiculteurs français et sénégalais

Publié le Mis à jour le

Marennes-Oléron accueille des stagiaires ostréiculteurs sénégalais suite à une coopération entre les ministères des affaires étrangères. Ils passent trois semaines dans les claires pour découvrir de nouvelles techniques ostréicoles.

Eugène et Marie-Ange sont originaires de Joal Fadiouth, un village côtier du Sénégal. Ils sont venus découvrir de nouvelles techniques ostréicoles en France. Ils vont passer trois semaines dans les cabanes du bassin de Marennes-Oléron, fréquenter aussi le lycée de la mer à Bourcefranc-le-Chapus. Tandis que deux lycéens français séjournent actuellement au Sénégal.

Un partage de connaissances initié par les ministères des affaires étrangères des deux pays. Cet échange  permet de découvrir des techniques d'exploitation et de consommation très différentes. Au Sénégal, les huitres sont intégrées à des recettes à base de riz.

Regardez ce reportage de Philippe Tanger, Pierre Lahaye et Nadine Pagnoux.

durée de la vidéo: 02 min 05
Deux sénégalais viennent découvrir l'ostréiculture à la française