• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les meilleurs ouvriers de France en colère

© francetv,
© francetv,

Alors que se déroule la 26e édition des épreuves des MOF, une centaine de meilleurs ouvriers de France a manifesté ce mardi devant l'Assemblée Nationale à Paris. Ils redoutent une dévalorisation de leur titre.

Par Valérie Prétot

Les meilleurs ouvriers de France sont en colère. Alors que se déroule la 20e édition des épreuves qui ont lieu tous les trois ans, le collectif des "100 MOF en colère" a manifesté ce mardi devant l’Assemblée nationale à Paris pour dénoncer les conditions d’organisation du concours.

Ils étaient une centaine à faire entendre leur colère. Ils protestent contre la place, trop importante, selon eux, que prend l'administration dans l'organisation de leur concours.
Parmi les manifestants : Philippe Mouix, Meilleur Ouvrier de France, Coiffeur à La Rochelle :

Il est nécessaire de moderniser ce concours mais moderniser pour nous ne correspond pas à la médiocrité" avertit cet artisan rochelais 

Selon le collectif, ce concours serait "en passe de se vider de sa substance".
Les manifestants estiment que la présence d'une chaîne de distribution, comme financeur du concours, pourrait évincer des professionnels garants du niveau et de la respectabilité du concours.

Ce concours qui existe depuis 1924, est organisé par l'Éducation Nationale, mais le ministère manque de moyens pour offrir aux candidats les conditions matérielles idéales pour le déroulement des épreuves. 

Olivier Falorni est venu soutenir les manifestants : 

Il y a une volonté d'évincer ces artisans de grande qualité" estime le député de Charente-Maritime. 

Le point de vue du comité d'organisation

De son côté, Jean-Luc Chabanne, le secrétaire-général du COET-MOF (le comité d’organisation), affirme qu’"il n’y avait aucune volonté d’abaisser le niveau du concours".
Il rappelle que le ministère de l’Education Nationale délègue son organisation et qu'il y a donc des règles à respecter. Il précise que les MOF ne peuvent pas organiser eux-mêmes les épreuves car ils pourraient être juges et parties. 

Les explications de  Marie-Ange Cristofari.

Intervenant : Philippe Mouix, Meilleur Ouvrier de France Coiffeur à La Rochelle; Olivier Falorni, député de Charente-Maritime
Les meilleurs ouvriers de France en colère

 

Sur le même sujet

Opération péage gratuit jeudi soir à Pau, 1e action des gilets jaunes contre la hausse des taxes

Les + Lus