Monaco choisit un bateau de transports fabriqué à la Rochelle pour assurer la navette avec Vintimille

Un bateau puissant et rapide en forme d'aile d'avion, la dernière création de l'entreprise rochelaise A2V assurera désormais la liaison entre le port de plaisance de Monaco et son extention de Vintimille.

L'entreprise rochelaise A2V vient de vendre pour un million d'euros son nouveau bateau de transport à la société des ports de Monaco. C'est un catamaran équipé de deux moteurs de 350 chevaux chacun et pouvant atteindre la vitesse de 50 noeuds.

Le bateau a été imaginé et fabriqué à La Rochelle dans cette entreprise spécialisée dans les bateaux de transports. Cette navette pourra embarquer 12 personnes à chaque rotation. Mais, ce qui fait la différence selon Jérôme Lafont, le chef de projet, c'est le rapport très intéressant entre vitesse et consommation : "par rapport à un bateau conventionnel qui irait à la même vitesse, on a une consomation de 50% inférieure".

 

Un navette entre Monaco et Vintimille 

Cette consommation de carburant relativement faible est l'une des raisons qui ont poussé la Société Monégasque Internationale Portuaire à choisir ce bateau. Monaco a en effet inauguré en octobre dernier une extension de son port de plaisance dans la ville italienne, toute proche, de Vintimille. La navette rochelaise assurera les trajets entre les deux ports, soit une distance d'une dizaine de miles nautiques.

L'entreprise rochelaise avait déjà vendu des bateaux de transport à l'étranger. Un premier bateau, d'une capacité de 25 places, avait été vendu au Gabon en 2015, il navigue toujours et effectue six jours par semaine 300 miles nautiques. Une autre navette est entrée en service en 2018 sur le lac Léman en Suisse. Ce bateau a une capacité de transport de 10 places et a effectué en 2020 sa deuxième saison touristique sur le lac.

Reportage de Sébastien Poirier, Marc Millet et Nadine Pagnoux-Tourret

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nautisme mer économie innovation industrie