Le parcours de Patrice Collazo au Stade Rochelais

Patrice Collazo et la Rochelle, c'est une histoire de sept ans et un bilan exemplaire. Retour sur le parcours rochelais du désormais ancien entraîneur du Stade Rochelais.

La rupture est donc consommée entre Patrice Collazo et le Stade Rochelais. Le club l'a annoncé ce jeudi 10 mai dans un communiqué qui laisse deviner de grandes tensions internes.

Quand Patrice Collazo arrive à la Rochelle en 2011, le Stade Rochelais est un bon club de ProD2 régulièrement qualifié pour les phases finales. Il va en faire l'un des meilleurs clubs de top 14 et lui permettre de goûter aux frissons de la Coupe d'Europe. Il est le symbole de la réussite à la rochelaise.

Le retour dans l'élite du rugby français est acquis le 25 mai 2014 à l'issue d'une finale d'accession contre Agen, une victoire 31 à 22 qui entraîne un raz de marée jaune et noir sur le vieux port de La Rochelle.

La première saison est difficile, le club n'assure son maintien qu'au mois de mai 2015 au cours de l'avant-dernière journée de championnat.

Mais c'est lors de la saison 2016/2017 que le club va marquer les esprits en prenant la tête du championnat lors de la phase régulière avec une invincibilité de 11 matchs consécutifs. Et une demi-finale jouée et perdue face à Toulon au Stade Vélodrome le 26 juin.

La dernière saison a plus été en demi-teinte, avec de très bons résultats en matchs allers et un magnifique parcours en Coupe d'Europe jusqu'aux quarts de finale. Mais La Rochelle ne se place que 7e du classement à l'issue du championnat et ne jouera donc pas les phases finales.

Patrice Collazo et son franc-parler, son intransigeance avec lui et les autres, en font un personnage atypique. Il quitte le club sur un bilan que beaucoup peuvent lui envier.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade rochelais rugby sport top 14