La Rochelle : Le Seamen’s Club joue les Père Noël pour les marins confinés

Contraints de rester à bord du bateau qui les emploie, bon nombre de marins se retrouvent obligés de fêter Noël loin de leur famille. Le Club des Gens de Mer s’efforce de leur apporter un peu de réconfort.

© Marc Millet - France Tv

Les marins des navires marchands en transit à La Rochelle avaient l’habitude jusqu’à présent de mettre à profit leur escale obligée pour sortir se détendre et se ravitailler en produits de première nécessité. Le Seamen ‘s Club, niché au cœur du port de commerce de La Palice voyait alors converger les marins des différents navires à quai, et toutes les nationalités se retrouvaient autour du baby foot pour rompre la monotonie de la vie en haute mer. Le club des gens de mer accueillait ainsi 6 000 marins à l’année, venus se retrouver et échanger dans un anglais bancal.

La crise sanitaire n’a pas affecté le trafic marchand,  et si les cargos et les vraquiers sont toujours aussi nombreux à quai, au Seamen’s Club pourtant, ils sont cette année deux fois moins nombreux à baragouiner leur anglais de comptoir. Une bonne partie des compagnies qui les emploie ne les autorisant plus à descendre à terre lors des escales, certains marins n’ont pas quitté leur bateau depuis six mois.

A l’occasion des fêtes de Noël, c’est donc le Seamen’s Club qui vient à eux, par l’intermédiaire de Marin’Escale La Rochelle, l’association qui gère le foyer.

C’est très important d’être là aujourd’hui. Si l’année a été très dure pour tout le monde, ça a été particulièrement le cas pour les marins, qui n’ont pas pu rentrer chez eux. Beaucoup continuent de travailler sans l’espoir de pouvoir s’arrêter avant longtemps.

François Rocher, président de l’association Marin’Escale La Rochelle


la confection des colis de Noël
la confection des colis de Noël © Marc Millet - France Tv

Avec 40 bénévoles, ils ont confectionné des colis de Noël pour les marins contraints de célébrer l’évènement sans pouvoir descendre de leur navire. Des caramels au beurre salé, un magnet de La Rochelle ou, à défaut, de la Tour Eiffel, ce sont ainsi près de 300 paquets qui vont être distribués pendant une semaine aux marins à quai.

Pour moi ça me semble une évidence qu’on ait un geste, même modeste, pour ces marins, et je crois qu’ils ont apprécié.

François Rocher, président de l’association Marin’Escale La Rochelle

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements sorties et loisirs mer coronavirus/covid-19 santé société