Témoignages d'habitants des Boucholeurs après la tempête Xynthia qui avait fait de gros dégâts et des morts

Il y a neuf ans, un pittoresque village d'ostréiculteurs de Charente-Maritime, entre Châtelaillon-Plage et Yves, était submergé par la furie de la tempête Xynthia, des centaines de maisons étaient sous l'eau. Témoignages de ces habitants qui pour certains ont beaucoup perdu dans cette tempête.
 

Chantal et Maud Chollet, mère et fille habitantes du village des Boucholeurs. Elles témoignent des conséquences de Xynthia
Chantal et Maud Chollet, mère et fille habitantes du village des Boucholeurs. Elles témoignent des conséquences de Xynthia © Laurence Couvrand / FTV
Cette nuit du 27 au 28 février 2010, la conjugaison d'une dépression marquée, d'un grand coefficient de marée et de vents à 160 km/h avait été dévastatrice pour le village ostréicole. Les vagues avaient submergé la digue terrestre fatiguée, tandis que les flots encerclaient le hameau, pénétrant par la proche réserve naturelle, une zone lagunaire.

400 maisons inondées


Les deux-tiers des 400 maisons des Boucholeurs furent inondées. Sur le littoral atlantique, Vendée et Charente-Maritime, la tempête Xynthia avait fait 47 morts, dont deux à Châtelaillon-Plage, un couple âgé retrouvé dans leur maison inondée.
 
Aujourd'hui, les habitants des Boucholeurs ont encore du mal à en parler. Certains ont eu peur pour leur vie, pour d'autres comme les ostréiculteurs c'était le début d'un long cauchemar avec une incertitude sur le devenir du village et son activité économique.  

Retour sur cette nuit et ses conséquences avec quelques témoins recueillis par Laurence Couvrand et Marc Millet.
 
L'historique Village des Boucholeurs renaît après la tempête Xynthia qui avait fait de gros dégâts et des morts

Une page spéciale sur le renouveau du village des Boucholeurs sera diffusée dans notre édition de 19h.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tempête xynthia intempéries météo