Lente décrue en Charente-Maritime, toujours en vigilance orange

Alors que Météo France a levé ses alertes orange météo partout dans l'Hexagone, la vigilance reste de mise en Charente-Maritime où la décrue est moins rapide qu'espéré. 

La vigilance orange "crues" est maintenue ce dimanche sur le tronçon aval de la Charente comme ici à Saint-Savinien (Charente-Maritime).
La vigilance orange "crues" est maintenue ce dimanche sur le tronçon aval de la Charente comme ici à Saint-Savinien (Charente-Maritime). © Marion Duvauchelle, France Télévisions

La Charente-Maritime demeure ce dimanche 14 février le seul département encore en alerte orange. La décrue de la Charente y est moins rapide qu'espéré tout particulièrement sur le tronçon aval du fleuve. 

"La décrue a été fortement ralentie par les pluies de vendredi dernier. Les niveaux baissent très légèrement" détaille Vigicrues dans son dernier bulletin, publié ce dimanche après-midi, alors que la décrue s'amorce partout ailleurs. "Les inondations sont de forte ampleur sur ce tronçon" rappelle encore Vigicrues.

Quelques exemples de cotes prévues : à Chérac, la Charente annoncée dimanche soir entre 6,15 et 6,20m ne devrait pas baisser en deçà de 6,10 à 6,15m lundi midi. Idem à Saintes : environ 5,50m ce dimanche soir, entre 5,45 et 5,50m lundi midi. 

Sur les tronçons de la Charente amont, la tendance est à la baisse à Mansle et à Montignac mais une légère hausse des niveaux est prévue à Angoulême.

Pour rappel, en raison de ces crues historiques, 65 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle : 46 en Charente et 19 en Charente-Maritime. Les sinistrés ont jusqu'au 23 février pour faire le nécessaire auprès de leur assurance. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo