Royan : une journée avec les agents du port

Portrait port de Royan
Notre équipe a passé la journée au port de Royan.  - Reportage de Tanguy Scoazec, Patrrick Mesner et Carine Grivet

C'est bien plus qu'un simple parking pour les bateaux. En pleine saison, l'activité ne manque pas sur le port de Royan. 

Par Bintou Sidibé

Du lever au coucher du soleil, il se passe toujours quelque chose sur le port. Le matin avec la marée descendante, les lieux se vident tranquillement. C'est le moment pour Sébastien Barraud, agent portuaire, de faire sa tournée des 2.5 kilomètres de pontons.

"Principalement, c'est faire ce qu'on appelle le plan d'eau. C'est-à-dire relever tous les bateaux qui peuvent arriver la nuit ou qui sont là toute l'année....Pouvoir faire un point tous les jours sur les places disponibles et pouvoir accueillir les bateaux de passage". 

Accompagnement et assistance des plaisanciers

Côté Capitainerie, il faut gérer toute cette infrastructure. Royan est un port de commerce avec le Bac du Verdon et un port de pêche avec la criée, l'une des plus petites de l'Hexagone. Il faut donc gérer les quelques 1100 places réservées aux plaisanciers, tout en gardant un œil sur le large. Et ce jour là, parmis les nouveaux arrivants, le port accueille les douaniers et leur patrouilleur de 32 mètres.

"Nouvelle vedette, nouvel appontement, ils vont peut avoir besoin d'aide au moins pour les deux premières fois, pour s'amarrer et prendre le poste à quai", précise le directeur du port David Passerault.

Les agents accueillent, accompagnent et assistent si nécessaire, les plaisanciers qui ne connaissent pas forcément les lieux. Chaque année, le port de Royan enregistre près de 35000 nuitées en escale. 



Sur le même sujet

Les + Lus