Royan : un artisan des halles, sacré vice-champion du monde au concours de meilleur fromager

Le Royannais Grégory Giraudon a terminé second du concours de meilleur fromager du monde, remporté, ce lundi par la Française Virginie Dubois-Dhorne, d’Arras. Le vice-champion du monde est artisan aux halles de Royan.
Grégory Giraudon est artisan fromager aux halles de Royan.
Grégory Giraudon est artisan fromager aux halles de Royan. © Alain Darrigrand - France Télévisions

"C'était un challenge personnel", reconnaît d'emblée Grégory Giraudon, depuis lundi vice-champion du monde du concours de meilleur fromager, qui s'est tenu à Tours. Pour sa seconde participation, il termine cette année deuxième du concours derrière une autre Française, Virginie Dubois-Dhorne, installée à Arras, après une quatrième place il y a quatre ans.

"Ça ne va rien changer, je vais continuer à faire mon travail", poursuit cet artisan, fromager aux halles de Royan. "Je suis juste très satisfait", complète-il.

"J'ai appris à gérer mon temps"

Terminer le concours à une si belle place, Grégory Giraudon en rêvait. "C'était ma deuxième participation et j'avais tiré les enseignements de ma première participation. J'ai surtout appris à gérer mon temps", explique-t-il. 

"On a neuf épreuves dans le concours et on a un temps imparti pour chacune. J'ai beaucoup mieux gérer mon temps cette année qu'il y a quatre ans. J'ai réalisé des recettes plus simples pour parvenir à les faire dans le temps donné", analyse-t-il. 

De banquier à fromager

Rétrospectivement, ce titre se révèle le témoignage d'un parcours étonnant. Grégory Giraudon a d'abord fait carrière dans le secteur bancaire. À l'aube de la quarantaine, il opère un changement radical d'orientation professionnelle et décide de devenir artisan fromager. Il part se former auprès de la prestigieuse maison parisienne Androuet et obtient ses diplômes. Il devient gérant d'une crémerie fromagerie à Dax, puis part à Londres, à nouveau pour la maison Androuet. La décision britannique de sortir de l'Union européenne le conduit à revenir en France où il crée "Au Tour du Fromage" à Royan en août 2017.

En changeant radicalement de vie professionnelle, Grégory Giraudon s'était lancé plus qu'un pari, un défi.

"Merci à toutes et à tous pour votre soutien sans faille durant ces mois de préparation", écrit-il sur ses réseaux sociaux. Celui qui se dit "très fier de (s)on concours" donne rendez-vous à celles et ceux qui suivent son travail pour "partager cette joie avec vous!"

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat économie cuisine culture gastronomie