Et si l'on (re)construisait un tram au milieu de la forêt de la Coubre, en Charente-Maritime ?

Environs de Royan - Le tram forestier devant le restaurant de Coubre. / © Utilisation sous licence CC BY-NC-SA 2.0 FR
Environs de Royan - Le tram forestier devant le restaurant de Coubre. / © Utilisation sous licence CC BY-NC-SA 2.0 FR

L'idée d'un tramway qui traverse la forêt de la Coubre n'est pas nouvelle. C'était même une réalité jusqu'au milieu du 20e siècle. Mais depuis les années 50, les rails ont disparu dans la forêt. L'association "Les sept sentinelles" espère un jour leur redonner vie.

Par LG avec Pascal Foucaud

L'association "Les sept sentinelles" soumet l'idée de faire renaitre de ses cendres le tram forestier. Ce tramway avait vu le jour sous le règne de Napoléon III et avait fonctionné jusqu'au milieu du 20e siècle. Une proposition un peu dingue qui permettrait aujourd'hui, de joindre l'utile au trés agréable.

Aujourd'hui, il ne reste que quelques mètres des 23 kilomètres de voies qui permettaient de rallier la baie de Bonne Ance à la pointe Espagnole, de la fin du 19e jusque dans les années 50. Le parcours longerait donc une partie de la piste cyclable européenne Vélodyssée. Une option qui ne serait pas pour déplaire à certains cyclotouristes.

Le projet pourrait aussi permettre de réguler la circulation automobile en été entre la forêt de la Coubre et la pointe Espagnole, grâce à des parkings relais. C'est en tous cas l'idée que soumet dans la foulée l'association comme, celle d'offrir une nouvelle vie au patrimoine local. Comme avec par exemple la Maison Forestière du Pavillon datant de 1865.

► En savoir pus sur les écoles de la forêt de la Coubre (lacotedebeaute.info)
► Voir d'autres photos du hameau du Pavillon (photos1.natvert.fr)
► Voir d'autres photos de la liaison ROYAN-RONCE les BAINS par la forêt de la Coubre (bibi-bourcefranc.fr)

Si l'idée de ce projet de tramway dans la forêt de la Coubre vous séduit, et que vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous ce lundi 17 février à 18h15 au cinéma le Lido à Royan (place de la gare).

Retrouvez les explications d'Olivier Marvaud, président de l'association "Les sept sentinelles"

Sur le même sujet

Les + Lus