Cet article date de plus de 3 ans

Technicentre SNCF de Saintes : 150 postes en moins

Guillaume Pepy, le directeur de la SNCF a annoncé qu'il n'y aurait pas de licenciement sur le site de maintenance technique de Saintes mais des réorientations de postes. Les salariés sont sous le choc.
Manifestation SNCF à Saintes
Manifestation SNCF à Saintes © Dominique Laveau (France Télévisions)
Quel est l'avenir du Technicentre SNCF de Saintes ?

A La Rochelle, Guillaume Pépy, le PDG de la SNCF s'est voulu rassurant : "Il n'y aura pas de licenciements mais 95 salariés vont être amenés à changer de métier dans la région, ou bien accepter une mobilité s'ils souhaitent conserver leur activité." 

Si l'activité rénovation des trains Corail diminue, la maintenance des TER va être augmentée. La création d'un centre de pièces détachées et un centre de démantèlement des vieux trains ont été annoncés, soit 130 emplois en tout. "Saintes a un passé ferroviaire, Saintes aura un avenir ferroviaire ", a martelé G.Pepy.

Un impact social sur la ville


Du côté des syndicats, cette annonce est un vrai choc. Pour eux ce sont bien 95 postes ou activités actuels qui disparaissent, complétés par quarante départs en retraite qui ne sont pas remplacés. Le site de Saintes compte actuellement 350 salariés.
Selon les élus du personnel, cette diminution drastique du personnel aura un impact social sur la ville.


durée de la vidéo: 01 min 51
Vente bougie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports