Le Tour de France 2020, des retombées économiques attendues en Charente-Maritime.

© MARCEL MOCHET / AFP
© MARCEL MOCHET / AFP

L'édition 2020 du tour de France passe par la Charente-Maritime : un départ d'Oléron, une arrivée sur l'île de Ré  et un autre départ de Châtelaillon-Plage. Le département attend des retombées économiques importantes.

Par Valerie Prétot avec Elodie Gérard

Le Tour de France 2020 passera en Charente-Maritime entre le 6 et le 8 juillet. La caravane et le peloton arriveront le 5 juillet à La Rochelle. Après une journée de repos, les coureurs s'élanceront le 7 juillet pour une étape complètement inédite entre l'île d'Oléron et l'île de Ré avec un départ au Château-d'Oléron et une arrivée à St-Martin-de-Ré. 
"C'est un grand bonheur", se réjouissait ce mardi Stéphane Villain lors de l'annonce officielle du parcours. Le dernier passage du tour dans le département remonte à 2003.

Cela fait plusieurs années que l'on travaille en sous-marins pour accueillir le Tour de France sur le territoire, c'est l'aboutissement de quatre ans de travail, maintenant on peut l'annoncer plubliquement, ça fait du bien. Le territoire de Charente-Maritime est tourné vers le vélo avec plus de 6950 kilomètres de pistes cyclables avec les grandes vélo routes, c'est ce qu'on veut prôner,
-Stéphane Villain, président de Tourisme et Territoires

480 000  euros pour accueillir le Tour en Charente-Maritime

Accueillir le Tour de France coûtera 480 000 euros dont 70% sont pris en charge par le département, les 30% restant seront financés par les différentes collectivités locales traversées. Les collectivités misent sur d'importantes retombées économiques.

Le Tour de France, c'est 190 pays et plus de trois milliards de téléspectateurs potentiels, se réjouit Stéphane Villain.Toutes les télévisions du monde seront là, 10 000 chambres vont être réservées, avoir le Tour de France, c'est historique.
-Stéphane Villain.

Saint-Martin de Ré devra payer 120 000 pour accueillir le Tour

Sur l'île de Ré, les coureurs suivront la côte jusqu'au pont de Ré, puis Rivedoux, Sainte-Marie, l'arrivée est prévue à St Martin, après 180 kilomètres de parcours.
La ville de Saint-Martin-de-Ré devra payer 120.000 euros pour accueillir le Tour, plus d'éventuels aménagements. Il faudra par exemple organiser le stationnement pour 130 camions sur la ligne d'arrivée. 

Selon le cabinet ProTourisme qui a consacré de nombreuses études à ce sujet, le passsage du Tour est toujours intéressant car la collectivité organisatrice qui investit 1€ peut espèrer récolter environ 1.50€. L'événement serait plus intéressant encore pour les centres des villes-étapes qui bénéficient davantage de ces retombées, avec des ratios qui peuvent atteindre 1€ investi / 2€ de retombées générées par les visiteurs.
Entre les coureurs, les journalistes, les accompagnateurs et la caravane, le Tour de France a aussi un impact sur l'hôtellerie, 4 500 personnes devront être hébergées, cela reprèsente 13 500 nuitées.

Le reportage de Marie-Eve Constans et Stéphane Hamon.

Le Tour de France sur l'île de Ré
Les coureurs n'ont pas roulé sur l'île d'Oléron depuis 1983. Ils y reviendront 37 ans plus tard pour un départ. 

 

Sur le même sujet

Feu à Beaupouyet

Les + Lus