• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Londres : une gorgée de Cognac à plus de 10.000 euros

Un Cognac comme celui-ci a battu un record de prix de vente à Londres le 21 mars 2018. / © Bruno Pillet / France 3 Poitou-Charentes
Un Cognac comme celui-ci a battu un record de prix de vente à Londres le 21 mars 2018. / © Bruno Pillet / France 3 Poitou-Charentes

Un bar lounge huppé de Londres a vendu en mars dernier une gorgée de Cognac à 10.014 livres sterling, soit 11.413 euros. La vente, réalisée au profit d'une œuvre caritative, constitue un record homologué par le Guinness. 

Par Clément Massé

11.413 euros ! Cette somme a été dépensée le 21 mars dernier par une cliente d'un bar lounge restaurant de Londres (Grande-Bretagne) pour une gorgée de 40 ml de Cognac, "1894 - L'Éveil des sens". 

Son nom : Ranjeeta Dutt McGroarty, PDG de la société indienne de gaz naturel, Trinity Gas Private Ltd.

Pour l'authentifier, le bar londonien a publié sur son compte Twitter l'image du ticket de caisse présenté à la cliente. 

"La consécration"
Pour Christophe Fillioux, maître de chai, et cinquième génération de cette maison familiale, "c'est un peu la consécration pour Jean Fillioux".

Car l'événement, même à but lucratif, met un beau coup de projecture sur le travail de la famille.

L'assemblage avait été confié à un courtier qui l'a ensuite revendu à un bar londonien.

"C'est une belle rencontre, une belle association avec David Smeralda, PDG de Rome de Bellegarde, qui a su nous mettre dans un bel endroit et faire parler de nous", poursuit Christophe Fillioux.

"Je pense que nos ancêtres seraient contents de ce qui vient de se passer et fiers de nous", conclut-il.

Une soirée caritative
La vente s'est tenue à l'occasion d'une soirée privée caritative au bénéfice d'enfants défavorisés.

Elle se révèle un record et a été homologuée par le Guinness World.

70 ans d'âge en moyenne
Cette cuvée de Cognac "1894 - L'Éveil des sens" a été fabriquée dans les années 2000 à partir de différents lots âgés, en moyenne, de 70 ans. Certains, donc, beaucoup plus anciens, créés par Jean Fillioux.

De cet assemblage, "il reste 64 carafes d'un litre, déjà réservées", indique Christophe Fillioux.



 

Sur le même sujet

Soeur Mireille : nous avons manqué de discernement concernant Josefa

Les + Lus