Polémique : une promotion sur le cognac XO déclenche la colère des viticulteurs

Christophe Véral, le président de l'Union Générale des Viticulteurs de l'AOC Cognac (UGVC), dénonce un cognac XO bradé par l'enseigne Lidl. / © Jérôme Deboeuf / FTV
Christophe Véral, le président de l'Union Générale des Viticulteurs de l'AOC Cognac (UGVC), dénonce un cognac XO bradé par l'enseigne Lidl. / © Jérôme Deboeuf / FTV

L'enseigne Lidl a annoncé cette semaine une promotion sur du cognac XO : la flasque de 50cl est vendue 19,99€. Cette décision a déclenché la colère des viticulteurs du Cognaçais qui dénoncent un prix bradé nuisant au travail de la profession et à l'image d'excellence des cognacs XO.

Par Yleanna Robert

Le cognac est une eau-de-vie de vin, c'est-à-dire qu'il est composé d'un assemblage d’eaux-de-vie issues d’une multitude de terroirs, mais également de différents millésimes. L'appellation XO pour un cognac signifie que l'eau-de-vie la plus jeune composant le produit a au moins six ans. Le cognac XO représente donc l'excellence en matière de cognac car plus les eaux-de-vie utilisées sont âgées, meilleur est le spiritueux.

Et c'est notamment pour cette raison que la promotion de cette semaine dans les enseignes Lidl a déclenché la colère des viticulteurs du Cognaçais. Le groupe a en effet choisi de vendre la bouteille de 50cl de cognac XO à un prix d'à peine 20€. Christophe Véral, président de l'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC), dénonce une braderie sans précédent

Si on veut construire une viticulture forte, une région forte et continuer à être dans ce savoir-faire et dans cette transmission, on ne peut pas accepter que l'on brade de tels produits qui demandent un gros travail et un gros investissement. C'est vraiment se moquer de la viticulture mais aussi des moyens et grands négoces.

Du côté des consommateurs, cette promotion a pourtant bien fonctionnée. Un des supermarchés de l'enseigne a confirmé à notre équipe que tout avait été vendu en moins de deux jours.
Polémique : une promotion sur le cognac XO déclenche la colère des viticulteurs
Un reportage de Jérôme Deboeuf, Cécile Landais, Hubert Tricoche et Philippe Ritaine avec les interviews de Christophe Véral, président de l'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) et Xavier Charpentron, directeur commercial des Cognacs Charpentron , Gondeville.

Une bouteille de cognac XO à 19,99€, cela pose aussi question pour les producteurs qui vendent en direct leurs produits, mais à des prix bien plus élevés.

"C'est la première fois que je vois des XO à ce prix-là, même en 50cl, s'étonne Xavier Charpentron, directeur commercial des Cognacs Charpentron à Gondeville (16). Ici, on est bien au-dessus au niveau des prix parce qu'on vend des cognacs qui ont plus de quinze ans déjà. Les flasques que Lidl vend doivent avoir entre sept et huit ans maximum".

L'Union Générale des Viticulteurs de l'AOC Cognac a annoncé à nos confrères de La Charente Libre avoir demandé des contrôles de conformité au Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) et à l'Organisation de défense et de gestion de l'AOC.

La société Louis Royer de Jarnac, qui a vendu les bouteilles au distributeur Lidl, n'a quant à elle pas souhaité communiquer sur cette opération commerciale.

Sur le même sujet

Haute-Vienne : les arboriculteurs cherchent des saisonniers pour la récolte des pommes

Les + Lus