• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Chavanel, Démare, Paillot, Bagdonas et Kangert : ces favoris à suivre sur le Tour Poitou-Charentes 2018

Sylvain Chavanel, Direct Energie (août 2017) / © France 3 Poitou-Charentes - H. Lemonier
Sylvain Chavanel, Direct Energie (août 2017) / © France 3 Poitou-Charentes - H. Lemonier

111 coureurs prennent ce mardi 21 août le départ du Tour Poitou-Charentes à Jonzac (Charente-Maritime). Parmi eux des favoris, et ce n'est pas mentir que de citer deux cyclistes de la région : le Poitevin Sylvain Chavanel (déjà 4 fois vainqueur de cette course) et le Charentais Yoann Paillot.

Par F. Vetault / C. Roland

Il a quitté le Tour du Poitou-Charentes sur une chute l'an dernier. Cette année et pour sa dernière saison professionnelle,

Sylvain Chavanel (Direct Énergie) est de retour sur ses terres. Le recordman de victoires vise une 5e couronne à Poitiers vendredi soir. "Je suis très heureux de refaire une dernière fois le Tour du Poitou-Charentes. L’année dernière, je suis sorti sur une fracture du scaphoïde, donc j’espère que ça ira dans le bon sens cette année", expliquait le Châtelleraudais à Patricia dans notre édition de 19h ce lundi 20 août. Là je suis un peu fatigué de la piste, parce que je viens d’y passer une semaine entière [à l’occasion des championnats de France de cyclisme sur piste à Hyères, ndlr]. J’ai retrouvé de la vélocité, une bonne condition. Là je me sens en superbe forme et j’espère faire un bon contre-la-montre [jeudi après-midi, ndlr]."
A ses côtés, Lilian Calmejane échappé sur les routes du Tour de France, Damien Gaudin ou encore Thomas Boudat pour assurer les sprints de l'équipe Direct Energie.

Mais dans cet exercice, le favori c'est Arnaud Démare. Vainqueur de la 18e étape du Tour de France, le Picard sera emmené par son habituel train composé par Ramon Sinkeldam et Jacopo Garnieri. Face à lui, les coureurs tricolores Rudy Barbier d'AG2R et Hugo Hofstetter de la Cofidis.

Pour la victoire finale, les adversaires de Sylvain Chavanel, sont nombreux. A commencer par un autre régional, Yoann Paillot. Le Charentais fait partie, avec Julien Antomarchi, Corentin Ermenault, Julien Bernard, Jérémy Roy et Bruno Armirail, des 7 coureurs engagés classés parmi les 12 premiers des championnats de France du contre-la-montre.
Mais la plus grosse concurrence est peut-être à attendre de l'Est. Le champion de Lituanie Gediminas Bagdonas d'AG2R et le champion d'Estonie du chrono Tanel Kangert de l'équipe Astana, 16e du Tour de France, vainqueur du Tour d’Abu Dhabi 2016, sont des prétendants à la succession du Danois Mads Pedersen.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Cognac : le Poitou-Charentes veut vendre son tourisme authentique aux Chinois

Les + Lus