Accidents de la route en hausse : les contrôles de consommation de stupéfiants se multiplient en Corrèze

durée de la vidéo : 00h01mn24s
Retrouvez le reportage de Mathilde Rezki & Mazigh Abdelli. ©Mathilde Rezki & Mazigh Abdelli / FTV

L'objectif est clair : alerter la population sur les dangers de la drogue au volant. Car depuis le début de l'année 2023, les accidents routiers sont de plus en plus courants en Corrèze. La préfecture a donc missionné les forces de l'ordre afin d'effectuer une série de contrôles de consommation de stupéfiants dans le département.

Ils sont plusieurs policiers en tenue à enchaîner les contrôles sur le bord de la route. Jeudi 19 octobre, à Brive-la-Gaillarde, des officiers arrêtent, au hasard, des automobilistes pour qu'ils effectuent un test salivaire. L'objectif est de déterminer, ou non, s'ils ont consommé des stupéfiants avant de prendre le volant. 

34 accidents supplémentaires en Corrèze depuis le début de l'année

"Ce test de dépistage salivaire permet de détecter des consommateurs de produits stupéfiants, et déterminer si un conducteur est sous l'emprise de stupéfiants lors de sa conduite" introduit le commissaire Julien Provost. "Il permet d'identifier l'ensemble des drogues : cannabis, méthamphétamine, opiacés et cocaïne, ainsi que des drogues de synthèse."

Pour Méline, une jeune automobiliste, ce contrôle est d'abord surprenant. "C'est la première fois que je me fais tester, c'est original" sourit-elle. Après ce test, elle doit patienter trois minutes, le temps que le petit boîtier utilisé par le gendarme annonce le résultat. Comme elle l'imaginait, c'est négatif. "Ça me soulage un petit peu, oui" concède-t-elle. Ces contrôles sont "très bien pour notre sécurité, et celle des autres" ajoute la conductrice. 

Pour d'autres, la consommation de drogue resurgit. C'est le cas de ce conducteur de deux-roues. Le test est positif et son véhicule est immobilisé par les forces de l'ordre. "L'interpellé avait consommé la veille" indique Julien Provost. "Ça peut être identifié jusqu'à trois jours avant, voire plus, selon les individus."

Augmentation inquiétante de conduites à risques

"Ce contrôle se déroule en prévention des départs de vacances", justifie le commissaire. "On a une augmentation significative et inquiétante de conduites sous l'emprise de stupéfiants." Il rappelle qu'en voiture, la drogue provoque une "perte de l'attention, un ralentissement des réflexes, une modification de la vision spatio-temporelle", ce qui "peut être accidentogène".

Cette série de contrôles, décidée par la préfecture à Brive, Ussel et Tulle, a pour but d'alerter face au nombre d'accidents dans le département. Depuis le début de l'année, il y a déjà 34 accidents de plus par rapport à 2022 (augmentation de 30%) provoquant la mort de neuf personnes.

En moyenne, un accident mortel sur cinq implique un conducteur positif aux stupéfiants. 

Importante saisie de drogue à Brive

Une importante saisie de drogue s'est déroulée jeudi après-midi à Brive. Un peu plus de 10 kg de résine de cannabis et 370G de cocaïne ont été interceptés par la police corrézienne. Une prise dont la valeur marchande est évaluée à 110 000 €.  C’est la 3ᵉ grosse saisie en trois semaines pour les policiers de Brive.

Le résultat d’un déploiement de forces sur les points de deal dans le quartier de Tujac. Des interventions sur réquisition du procureur de la République de Brive Emilie Abrantes qui se dit « extrêmement satisfaite du travail effectué par les policiers »

Dans le cadre de cette saisie de drogue, deux personnes ont été placées en garde à vue.