Photonis, spécialiste de la vision nocturne, restera européen

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathilde Brazeau avec AFP

Après un long feuilleton et de nombreux rebondissements, c'est finalement la société d'investissement HLD Europe qui devrait racheter pour 370 millions d'euros Photonis, spécialiste de la vision nocturne qui compte près de 1000 salariés, dont près de 500 personnes à Brive.

C'est la fin d'un long feuilleton qui a duré plus d'une année. La société d'investissement HLD Europe a annoncé lundi 15 février 2021 qu'elle allait racheter Photonis, leader mondial de la vision nocturne, au fond Ardian  pour 370 millions d'euros. Cette vente doit encore être formellement avalisée par les autorités. En décembre 2020, l'Etat, au nom de la souveraineté nationale, avait en effet bloqué la vente de Photonis au groupe américain de défense Télédyne, qui avait alors mis sur la table 550 millions d'euros. 

Mais cette fois-ci il s'agit d'une société, basée à Paris, fondée en France, et établie juridiquement aujourd'hui au Luxembourg. HLD  compte parmi ses actionnaires de nombreux investisseurs familiaux français. 

Photonis, une entreprise stratégique

Photonis produit notamment des jumelles de vision nocturne, utilisées par plusieurs armées dans le monde, dont la France ou encore des instruments destinés à tester par simulation des explosions nucléaires. 

La société, basée à Mérignac, compte 1000 salariés dont 500 environ en Corrèze, sur le site de Brive-la-Gaillarde. En 2020, elle a réalisé un chiffre d'affaire d'environ 150 millions d'euros. Chiffre que HLD compte doubler d'ici 5 à 10 ans, notamment via de nouvelles acquisitions. Ce matin chez nos confrères de BFM Business, Cédric Chateau, Président du comité d'investissement de HLD a ainsi évoqué des "rapprochements possibles dans la technologie infra-rouge. Nous n'avons pas eu d'échanges avec Thalès ou Safran mais dans le futur, cela pourrait faire sens".