"Un film sur des gens connus, ça ne m'attire pas... Mais là, c'était pour jouer Bernadette Chirac" : Catherine Deneuve raconte "Bernadette"

Elle est à l'affiche du film biopic "Bernadette". Catherine Deneuve, qui incarne le rôle de Bernadette Chirac, nous explique pourquoi elle a accepté de jouer dans cette comédie qui met à l'honneur une personnalité si marquante de la Corrèze.

Le film suscite des réactions auprès du public corrézien depuis son avant-première à Tulle. Catherine Deneuve revient en interview, avec nos confrères de France 3 Paris, sur son rôle dans "Bernadette", sorti en salle ce 4 octobre : une mission délicate et qui semble parfaitement réussie. Et pourtant, interpréter un bout de vie de Bernadette Chirac n'est pas une mince affaire, surtout quand on ne l'a jamais rencontrée. 

"Les biopics, ça ne m'intéresse pas vraiment"

Catherine Deneuve n'était pas destinée à jouer dans un film comme celui-ci. "Les biopics, ça ne m'intéresse pas vraiment. Un film sur des gens connus et dont on connait la vie, ça ne m'attire pas", confie l'actrice. "Mais là, ce n'est pas un biopic, c'était pour faire une comédie... et surtout pour jouer Bernadette Chirac", rigole-t-elle. 

Mais si Catherine Deneuve a parfois croisé la Première Dame, elle ne la connaît pas : "Comme beaucoup d'acteurs ou d'actrices, on rencontre des gens, mais trois minutes, c'est tout. Je n'ai jamais eu l'occasion de lui parler ou d'être à côté d'elle, mais c'est normal. Je ne recherche pas particulièrement la présence des politiques", admet-elle. 

Dans le scénario, Catherine Deneuve n'avait pas pour mission d'imiter Bernadette Chirac. "Quand on est acteur, c'est plutôt pour jouer les scènes, ce qui est écrit, comment on veut le raconter, donc ce n'était pas une imitation", souligne l'actrice. "Moi, j'avais envie de montrer le film que Léa Domenach voulait faire".

La revanche de Bernadette ?

À l'époque du film, le patriarcat est décrit comme omniprésent. Bernadette Chirac a l'image de la "femme de". "Ç'a duré quand même longtemps cette situation. Son nom, son éducation, où elle vivait, où elle a vécu, elle l'a connu très jeune. Ils se sont connu pendant leurs études. C'est une femme très éduquée."

Pour l'actrice, ce film est "l'occasion de montrer cette femme intelligente et intéressante dans une comédie". Elle continue : "C'était assez plaisant de voir des femmes avoir une revanche sur la vie par rapport à des hommes très importants, des caractères très fort, très engagé et qui vivent aussi avec des femmes très bien, qu'on adore, dont on ne peut pas se passer, mais qu'on traite mal".

Une Bernadette féministe ?

Pour s'imprégner de son personnage, Catherine Deneuve a lu Conversation, écrit par Patrick de Carolis. "Il est vraiment très bien écrit. Ça l'a rendue très populaire, l'histoire des pièces jaunes aussi", admet-elle.

Dedans, l'actrice a puisé l'inspiration pour donner "le ton, la façon de s'exprimer, de réagir, son bon sens incroyable sur beaucoup de choses". Les costumes lui ont aussi permis de s'imprégner davantage de son rôle.

Sur le féminisme imaginé de "Bernadette", Catherine Deneuve répond "ça, je n'en sais pas plus que ce qu'elle dit et ce qu'elle pense". "Par rapport au féminisme d'aujourd'hui, c'est une autre histoire. Moi, je suis plutôt féministe, mais je ne suis pas du parti de toutes les féministes", complète-t-elle.

Une chose est certaine, l'actrice est heureuse de ce tournage :"On a eu beaucoup de plaisir à tourner certaines scènes". Et d'ajouter : "je n'aurais pas fait le film si ça avait été cynique ou assez dur sur son personnage. Je n'aurais pas accepté d'interpréter quelqu'un que moi, je n'ai pas connu, mais qui deviendrait un personnage difficile. Quand on n'a pas connu le personnage, il ne faut pas faire n'importe quoi."

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité