Corrèze : l'Aquaterra de Bort-les-Orgues est de retour

L'Aquaterra de Bort-les-Orgues en Corrèze est une institution. Depuis plus de dix ans, cette manifestation sportive et populaire rassemble près de mille participants sur et autour du lac au pied du barrage.

L'Aquaterra fête sa onzième édition, ce 16 et 17 juillet. Courses, nages, trails,randonnées ou encore paddle... Il y en a pour tous les goûts. Même si cette année, la fréquentation a été revue à la baisse.

Que rêver de mieux qu'un tel écrin que le lac et le barrage de Bort-les-Orgues pour mettre en valeur l'Aquaterra. Les concurrents du swimrun se lancent dans la bataille même si pour cette équipe venue du Cher, "le but, c'est de partager et de se faire plaisir ! L’intérêt du swimrun c'est qu'on est à deux, en binômes, donc on partage un effort sportif et c'est ça qui est bien !

Et le lieu de la compétition ne semble pas les laisser de marbre : "On a un temps exceptionnel, un cadre exceptionnel (...) On a de la chance, en plus d'aller courir dans le barrage qu'ils ont ouvert, ça va être exceptionnel ! "

Courez....Et puis plongez aussi. Le swinrun c'est ça...Courir en terrain certes balisé, mais quelques fois hostile et puis piquer une tête en eaux libre pour enchaîner les longueurs. 8, 19 ou encore 29 kilomètres, autant de distances proposées pour s'adapter aux niveaux et aux envies de chacun.

Laurence et Sébastien, viennent quant à eux de Dijon. Ayant prévu de partir en Dordogne pour les vacances, ils ont décidé de faire étape ici, spécialement pour le swinrun.

"On a vu cette épreuve sur la route, donc ça lie l'utile à l'agréable on a bien fait parce que c'est une super épreuve, un super site. On est des pratiquants acharnés de sport, de swinrun pas particulièrement, mais après quand on fait du triathlon, on sait s'adapter !" Pour eux, à peine le temps de finir l'épreuve avant de repartir sur la route. 

Ce week-end, les conditions sont idéales avec une température de l'eau à 22 degrés. Corinne Sabatier, organisatrice de l’événement, note d'ailleurs "un peu plus de fréquentation sur le swimrun qui est peut-être l'avenir de l'Aquaterra. C'est vrai qu'utiliser un plan d'eau, comme on a ici, pour pratiquer un sport qui est en pleine croissance, en pleine effervescence, je pense que c'est génial !"

D'autant plus que dimanche, la deuxième et dernière journée, avec trails et randonnées, enregistre une baisse de participants, raison pour laquelle l'épreuve de trail de 114 kilomètres a été annulée.

Cependant, face à d'autres événements similaires où des baisses d'inscription de 30 à 40 % ont été enregistrées, l'organisatrice relativise cette perte de 10% de participants entre ce week-end de pont, crise conjoncturelle et reprise du covid.

Au total, plus de 250 bénévoles seront mobilisés sur l'ensemble de ces deux jours pour permettre la tenue de cet événement.