Levée des restrictions d'usage de l'eau en Corrèze

© France Petit - France 3 Limousin
© France Petit - France 3 Limousin

Les mesures de restriction d'eau seront levées à partir du 29 octobre 2019 en Corrèze. Dans ce département la sécheresse a été particulièrement intense cet été avec des niveaux de cours d'eau qui sont passés en dessous de ceux de la fameuse sécheresse de 1976.  

Par Hélène Abalo

Les mesures de restriction d'eau seront levées à partir de ce mardi 29 octobre sur le département de la Corrèze. Les premières mesures avaient été prises dès le 18 juillet en raison d'une sécheresse particulièrement intense. Certains cours d'eau ont enregistré des niveaux inférieurs à ceux de la fameuse sécheresse de 1976.

La situation s'améliore

La pluviométrie a été exédentaire en octobre, l'indice d'humidité des sols est revenu à la normale, c'est ce qui a conduit la préfecture à lever ces restrictions d'usage de l'eau. Pour autant, la situation reste contrastée dans le département. 
 
À titre d'exemple, à Chasteaux, dans le sud de la Corrèze, le sous-sol est composé de calcaire, dans lequel l'eau circule facilement. Dans cette commune, les réserves se sont donc bien reconstituées ces dernières semaines
 

A 50 kilomètres de là, la petite commune de Saint-Martial-de-Gimel se trouve sur un socle granitique où les réserves sont très faibles. Ici, quand il ne pleut pas pendant deux mois, c'est sécheresse assurée. La ressource en eau provient de résurgences de fissures granitiques. La situation est donc un peu plus compliquée.
 

Encore des zones rouges

Au 23 octobre, comme le montre ce document du service géologique national, le BRGM, 4 secteurs étaient encore sous tension dans le sud du département.  Certaines réserves mettent plus de temps à se recharger en raison d'une inertie importante.
 
Bilan au 23 octobre sur la situation des ressources en eau dans le département de la Corrèze / © BRGM
Bilan au 23 octobre sur la situation des ressources en eau dans le département de la Corrèze / © BRGM

Le préfet de la Corrèze alerte sur le caractère provisoire de cette levée de restriction : "Sur les eaux de surface, nous sommes sur des normes habituelles. En revanche, sur les eaux souterraines, nous restons vigilants car les niveaux sont encore très bas. Il n'est pas exclu de renforcer à nouveau des mesures d'économie d'eau si nous avions une série de jours sans pluie.

En Haute-Vienne, les restrictions ont été levées le 25 octobre 2019. La situation de crise est toujours en vigueur en Creuse. 



 

Sur le même sujet

Les + Lus