Emission spéciale “Tulle, Oradour : oublions-nous l'Histoire ?”

Dès 1946, une loi décida de la conservation des ruines du village-martyr d'Oradour-sur-Glane / © F3 Limousin / A. Abalo
Dès 1946, une loi décida de la conservation des ruines du village-martyr d'Oradour-sur-Glane / © F3 Limousin / A. Abalo

A l’occasion des 75èmes commémorations des massacres de Tulle et d’Oradour, France 3 Nouvelle-Aquitaine ouvre le débat autour des politiques mémorielles. Alors que les témoins directs disparaissent peu à peu, faut-il repenser notre façon de transmettre la mémoire ? RDV le 9 juin à 10h55

Par Annaick Demars

Alors que les 75è cérémonies de commémorations des massacres de Tulle et d'Oradour-sur-Glane se dérouleront les 9 et 10 juin 2019, France 3 Nouvelle-Aquitaine ouvre le débat autour des politiques mémorielles


Durant 55 minutes, Annaïck Demars et Mathilde Brazeau reçoivent 4 invités :
Emission spéciale : "Tulle, Oradour : oublions-nous l'Histoire ? "
Alors que les 75èmes cérémonies de commémorations des massacres de Tulle et d'Oradour-sur-Glane se dérouleront les 9 et 10 juin 2019, France 3 Nouvelle-Aquitaine ouvre le débat autour des politiques mémorielles. - Présentation : Annaïck Demars et Mathilde Brazeau
 

Oublions-nous l’Histoire ? 


Nous nous demanderons d'abord si les habitants de Nouvelle-Aquitaine savent ce qui s'est passé en juin 1944 à Tulle et Oradour, et comment ceux qui connaissent les événements l'ont appris : dans les familles ? par les livres d’histoire ? avec des visites sur les sites eux-mêmes ? Qu'en gardent-ils en mémoire ? Les souvenirs des témoins directs s'estompent-ils au fil du temps ?

Quels résultats pour les politiques de mémoire ?


Durant son mandat, François Hollande a multiplié les cérémonies de commémorations. En cela, il poursuit le développement massif de politiques de mémoire partout dans le monde depuis la fin des années 1990 qui a vu se multiplier musées mémoriaux, monuments ou éducation civique.

Quel est le résultat de toutes ces politiques de mémoire ? Force est de constater qu'elles n’ont pas su endiguer la montée des populismes, souligne Sandrine Lefranc dans son livre, se demandant si ces politiques de mémoire ne font pas naître l'indifférence plutôt que la tolérance ? Finalement, ce qu'Henry Rousso qualifie d' « activisme mémoriel » est-il contre-productif ? 

Faut-il repenser notre façon de perpétuer le souvenir ?


La préservation des ruines du village-martyr d'Oradour-sur-Glane avait été voulue dès 1945 par le Général de Gaulle qui souhaitait en faire un « symbole des souffrances du peuple français au cours des quatre années d’occupation qu’il a subies ». Classé monument historique, le site est sans équivalent dans le monde de par sa superficie (plus de 15 hectares). 
La question de la conservation de ces ruines se pose déjà depuis de nombreuses années.

 

Nous nous demanderons enfin comment interpréter l'attitude de certains visiteurs jugés inappropriée au sein de ces ruines : insouciance ou inconséquence ? Est-ce un signe qu'il faut faire évoluer la façon de transmettre les faits et travailler sur d’autres formes de scénographies, une réalité virtuelle ou augmentée comme c'est par exemple le cas au Mémorial de Caen en Normandie ?

 

RDV le 9 juin 2019 à 10h55 sur France 3 Limousin, France 3 Poitou-Charentes et France 3 Aquitaine 

 
Trouvez la bonne chaine !Pour regarder vos programmes.
France 3AquitaineLimousinPoitou-Charentes.3 NoA
FREE304316323326
ORANGE303315322339
BOUYGUES472484491337
SFR / NUMERICABLE433445452455
CANAL SAT352364371ND
TNTSAT303315322ND
FRANSAT303309318325
SOURCE : France Télévisions

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'empreinte de Kelly Slater

Les + Lus