Tulle : 200 euros offerts pour un vélo électrique

A partir du mercredi 20 octobre 2021, l’agglomération de Tulle offre 200 euros pour les 50 premiers acheteurs de vélos électriques.

Le vélo électrique connait un succès grandissant. Surtout depuis la crise sanitaire. L’agglomération de Tulle l’a bien remarqué et a décidé de donner un coup de pouce à quelques habitants et à ses commerçants. A partir d’aujourd’hui, elle offre 200 euros pour les 50 premiers acheteurs de vélos électriques. Les quelques conditions à remplir sont les suivantes : faire partie de l’agglomération de Tulle et acheter un vélo à un des quatre commerçants de la ville.

La volonté des élus de Tulle agglo était de pouvoir accompagner une tendance et de valoriser la mobilité douce. Sur notre territoire particulièrement vallonné, le choix de faire appel à un vélo électrique était ce qui était de plus judicieux.

Marie Cailleau, responsable communication de la ville de Tulle.

Un coup de "boost" pour les magasins de cyclisme

Depuis un an, Michel Bourg, chef d’entreprise du magasin M’Bike à Tulle voit les ventes de vélos électriques exploser.

Aujourd’hui, on arrive à 70 % de ventes de vélos électriques par rapport aux ventes totales. En 2019, on était à 45%.

Michel Bourg, chef d’entreprise du magasin M’Bike à Tulle.

Ce gérant a vu la tendance s’inverser après le premier confinement : "Avec la Covid, les gens ont commencé à acheter des vélos pour éviter de prendre les transports en commun, et maintenant, cela continue. Beaucoup de Tullistes ne sont pas allés en vacances, ne sont pas sortis pour aller au cinéma, au restaurant… ils ont engrangé une petite cagnotte et avec, ils s’achètent des vélos à assistance électrique. Cela leur permet d’aller au marché, d’aller travailler avec, de se balader."

L’initiative de l’agglomération de Tulle enchante Michel Bourg. C’est une aide supplémentaire pour son commerce : "200 euros, c’est ce que donnait l’Etat quand Hollande était au gouvernement… et ça avait sacrément boosté les ventes".

Le succès de ce mode de déplacement est si important que partir avec son vélo après avoir passé la porte du magasin est quasi impossible. C’est la première fois que ce gérant Tulliste a modifié sa façon de travailler. "On travaille en précommande. C’est-à-dire que si on n’a pas précommandé les vélos, on ne les aura pas. Il faut être visionnaire", explique t'il. 

Aujourd’hui, chez Michel Bourg comme dans la plupart des boutiques, il faut attendre 6 mois pour avoir un vélo, électrique ou pas. Dans son magasin, il faut compter au moins 1000 euros pour un vélo avec une assistance sachant que le panier moyen  s’élève à 2 500 euros.

L’opération de l’agglomération de Tulle pourrait être reconduite. En attendant, il vous suffit de remplir le document "Demande un chèque VAE" pour espérer faire partie des cinquante élus au dispositif d’aide au vélo électrique.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports covid-19 santé société