Tulle : la vente aux enchères de l'ancien mobilier de l'ex-Banque de France se profile

Le 2 septembre 2020, la Ville de Tulle met aux enchères une partie de l'ancien mobilier de l'ex-Banque de France. 61 lots sont proposés dans un style hétéroclite. L'estimation basse de la vente atteint 9 465 euros. Le bâtiment est destiné quant à lui à un projet muséographique. 

Le bâtiment vieux de 150 ans est actuellement soumis à un projet muséographique.
Le bâtiment vieux de 150 ans est actuellement soumis à un projet muséographique. © Jean-Sébastien Tingaud - France Télévisions
Le prestigieux bâtiment de l'ex-Banque de France se vide doucement de son mobilier historique. Le 2 septembre 2020, la Ville de Tulle organise la vente aux enchères de 61 lots dont l'estimation basse atteint 9 465 euros.
© Jean-Sébastien Tingaud - France Télévisions

Dès 2019, les dernières traces d'activités bancaires ont été retirées, laissant plusieurs meubles incontournables au sein du bâtiment vieux de 150 ans. Du luminaire design danois au lustre baroque, le style des biens est hétéroclite.
Tulle : la vente aux enchères de l'ancien mobilier de l'ex-Banque de France se prépare ©France 3 Limousin

Pour Christiane Magry-Jospin, élue tulliste chargée de la Culture, cette vente aux enchères permettra aux Tullistes et autres curieux de mettre les pieds dans un lieu méconnu et de s"en approprier un petit morceau", "nous attendons des gens qui veulent se réapproprier des morceaux de la ville à travers la Banque de France dans laquelle ils ne sont jamais venus".

La vente a été confiée à Thomas Martinie, commissaire-priseur et débutera à 10 heures le 2 septembre. Une inscription au préalable est demandée aux intéréssés.
D'une longueur avoisinant les 20 mètres, le comptoir principal de l'ancienne Banque de France est mise en vente lors des enchères du 2 septembre 2020.
D'une longueur avoisinant les 20 mètres, le comptoir principal de l'ancienne Banque de France est mise en vente lors des enchères du 2 septembre 2020. © Jean-Sébastien Tingaud - France Télévisions

L'ancienne Banque de France est l'objet d'un projet muséographique et certaines pièces seront conservées, comme le souligne Karine Lhomme, directrice des musées de Tulle, "nous conserverons les verrières, les éléments des salles de coffres. Il s'agit de vendre ce qui n'a plus d'intérêt pour le projet muséographique".

Des travaux commenceront suivant la vente aux enchères pour plonger le lieu dans l'univers plus musical : il devrait devenir la nouvelle Cité de l'accordéon et des patrimoines de Tulle.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie