replay

VIDÉO. LÉGISLATIVES 2024 : retraites, fiscalité, agriculture, François Hollande affronte Francis Dubois et Valéry Elophe dans notre débat

La première circonscription de la Corrèze sera très observée, ce dimanche 30 juin, en raison des candidats présents, parmi lesquels l'ancien président de la République, qui est également ancien président du département de la Corrèze. Il sera face au député sortant de la circonscription et au représentant du Rassemblement national. Les meilleurs moments se trouvent ici.

Retrouvez le débat du 1ᵉʳ tour sur les enjeux de la 1ʳᵉ circonscription de la Corrèze, sur France•tv / France Bleu avec François Hollande (PS / Nouveau Front Populaire), Francis Dubois ("Du Courage !" (mouvement d'Aurélien Pradié) et Valéry Elophe (Rassemblement national), le candidat RN de la 2ᵉ circonscription de la Corrèze est venu débattre en remplacement de Maïtey Pouget.

Dans cette circonscription, deux autres candidats se présentent : Marie-Thérèse COINAUD (Lutte Ouvrière) et Gilles OGUINENA (Reconquête !)

"L'union n'est jamais facile !"

En préambule, Jérôme Edant, le Rédacteur en chef de France Bleu Limousin, qui anime le débat en compagnie de Cécile Gauthier, débute avec cette question à l'ancien président de la République François Hollande, à propos de l'état de l'union de la gauche : "LFI appelle à voter pour vous au premier tour, mais je cite "ceux qui nous connaissent savent ce qui nous en coûte d'apporter ce soutien". Alors, est-ce que le Front Populaire est déjà fissuré avec une telle déclaration, avant même le premier tour ?"

Réponse de François Hollande : "L'union, ce n'est jamais facile ! C'est nécessaire si l'on veut prétendre à l'exercice du pouvoir, mais cela suppose d'aller au-delà de ce qui a pu, à un moment, nous séparer... Parce que l'enjeu, c'est d'empêcher l'extrême droite d'arriver au pouvoir !"

Mon engagement est de servir la Corrèze et pas de me servir de la Corrèze comme tremplin politique !

Francis Dubois

Candidat "Du Courage !" de la 1ère circonscription de Corrèze

S'adressant à Francis Dubois, notre journaliste, Cécile Gauthier demande si la stratégie du député sortant n'est pas de "draguer" les électeurs de la majorité présidentielle pour être élu ? À quoi le député sortant répond : "Je pense que personne n'est dépositaire de ses voix. Elles appartiennent à chacun d'entre nous et moi, je repars sur le même engagement. Mon engagement est de servir la Corrèze et pas de me servir de la Corrèze comme tremplin politique !"

À lire aussi : CANDIDATS LÉGISLATIVES 2024. Qui sont-ils en Corrèze et quels sont les enjeux ?

Échanges tendus autour des retraites

C'est Valéry Elophe qui ouvre le bal : "avant de parler des retraites, nous devons d'abord savoir dans quel état nous allons retrouver la France. C'est pour cela que nous allons demander un audit sur les finances de notre pays".

Pour François Hollande, la réponse ne se fait pas attendre : "ce n'est pas un audit qui va vous permettre de faire une réforme. L'état des finances, on les connaît déjà. Lors d'une élection, il faut dire ce que l'on va faire et pas dire que l'on va faire un audit avant de vous proposer quelque chose."

En revanche, selon Francis Dubois, qui avait voté contre la réforme des retraites, alors que le groupe LR l'avait validée : "Aujourd'hui, le RN change d'avis sur la réforme des retraites à chaque saison, ou à chaque élection".

Vous connaissez des dépenses qui sont affectées à l'immigration dans notre pays ? Si vous en connaissez, vous nous les donnez !

François Hollande

Candidat Nouveau Front Populaire sur la 1ère circonscription de Corrèze

La fiscalité 

Sur la fiscalité, Valéry Elophe, comme Jordan Bardella, propose de supprimer l'impôt sur le revenu, pour les moins de trente ans, moins de TVA, ou agir sur l'immigration, ce qui fait réagir immédiatement l'ancien président de la République, : "Vous avez dit, nous allons prendre sur l'immigration ? Mais quelles dépenses pour les immigrés ? Vous connaissez des dépenses qui sont affectées à l'immigration dans notre pays ? Si vous en connaissez, vous nous les donnez !"

Enfin, concernant l'agriculture, les trois candidats semblent sur la même longueur d'onde sur les aménagements et les mesures en faveur de ce secteur d'activité.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité