VIDEO. Les déchets du BTP se recyclent aussi !

Publié le
Une entreprise corrézienne valorise les déchets du BTP et les recycle pour en faire des matériaux de seconde vie pour ces mêmes entreprises du bâtiment. ©Tania Gomès, Camille Bechetti, Jean-Laurent Cire

Faire des gravats une richesse. C’est l’idée exploitée par une entreprise corrézienne depuis 20 ans. À Aubazine, la société familiale Pouzol recycle les déchets provenant du secteur du BTP.

Chaque jour, des tonnes de gravats sont déversées sur le site de la PME corrézienne. Des camions-bennes viennent faire grandir des montagnes de déchets … ou plutôt de matière première, puisqu’ils proviennent d’entreprises du BTP.

Les matériaux inertes proviennent des quatre coins du département. L’entreprise Pouzol se charge de les broyer, de le trier et de les reconditionner sur place : 

« On va créer des matériaux de seconde vie qui vont être destinés à être réutilisés, toujours dans le secteur du BTP. Donc ça va faire à la fois du sable, du gravier, et tous les types de matériaux pour l’empierrement.

Mark Pouzol

Dirigeant de Pouzol & Environnement

L’entreprise d’Aubazine a intégré la marque Origine Corrèze, une première pour une entreprise non alimentaire.

 

« C’est 100% corrézien, donc on a ce label « Origine Corrèze » sur nos produits recyclés à la vente, étant donné que le déchet vient de Corrèze, qu’il est transformé ici et revendu sur la Corrèze »

Mark Pouzol

Dirigeant de Pouzol & Environnement

Avec son père, Mark Pouzol réfléchit au quotidien à inscrire son entreprise dans une démarche toujours plus environnementale : leurs clients recyclent et s’approvisionnent au même endroit. La démarche représente ainsi un avantage en termes d’économies de carburant et de transport.

La PME locale revalorise 30 000 tonnes de déchets par an et contribue à réduire l’impact écologique et économique des activités de constructions.

Le BTP génère un part très importante des déchets en France. En 2012, par exemple, le secteur du bâtiment a produit 246 millions de tonnes de déchets, soit les 3/4 du volume de déchets en France. Devant l'ampleur du phénomène, l'Europe avait fixé l'objectif de 70% de valorisation de ces matériaux à l'horizon 2020. Aujourd'hui la France a encore un peu de chemin à parcourir pour atteindre ce but, puisque seulement la moitié de ces déchets sont recyclés. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité