La vitesse à nouveau limitée à 90 km/h en Corrèze

Depuis 0h00 ce samedi 1er février la vitesse maximum autorisée sur le réseau routier départemental de la Corrèze est repassée à 90 km/h.
Quelques tronçons seront cependant limités à 50, 70 ... ou 110 km/h et le contrôle de la vitesse limitée à 80 km/h par temps de pluie sera renforcé.

© Thierry Girault
Faire et défaire c’est toujours travailler.

Tels Pénélope, quelques mois après l'installation de panneaux limitant la vitesse à 80km/h à la demande du Gouvernement, les agents du service des routes de la Corrèze ont donc entamé le grand remplacement et apposent à nouveau des panneaux de limitation à 90 km/h sur le bord des routes du département.

Pas sûr pour autant que cela simplifie vraiment la conduite des automobilistes résidant ou transitant en Corrèze.

Le président Pascal Coste n'a surpris personne : il était opposé à la limitation à 80 km/h, il a donc saisi l'opportunité qui lui était donnée de repasser à 90 km/h par défaut sur le réseau placé sous son autorité.
 
Mais cette règle générale va quand même souffrir de nombreuses exceptions :

. Vingt-cinq nouveaux tronçons considérés comme particulièrement accidentogènes vont passer de 80 km/h à ... 70 km/h.
Ils viendront s'ajouter aux 181 tronçons déjà limités à cette vitesse.

. Des limitations à 50 km/h existent déjà. Une nouvelle a été décidée, entre Allassac et Sadroc.

. Il existe aussi des zones limitées à 110 km/h.
 
La Corrèze repasse à 90 km/h ©France 3 Limousin
 

90 km/h sur les routes de Corrèze ... sauf par temps de pluie


Pascal Coste cherche à tout prix à éviter une polémique mettant en cause sa responsabilité en cas de hausse du nombre d'accidents ou de tués sur les routes corréziennes dans les mois à venir.

Il rappelle donc avec insistance quelques règles élémentaires de la sécurité routière et de la responsabilité de chacun en la matière.

Loin de tout appel au laxisme, il martèle que la prudence doit être de mise, qu'un conducteur doit être maître de son véhicule en permanence et qu'il doit donc, de lui-même, adapter sa vitesse aux circonstances.

Et de rappeler une règle un peu oubliée : en cas de pluie, la vitesse maximum autorisée est inférieure de 10 km/h à la vitesse autorisée par temps sec, soit 80 km/h sur le réseau départemental.

Pour que les choses soient claires, de nouveaux panneaux rappelant cette règle seront apposés le long des routes corréziennes.

Enfin, attention en quittant la Corrèze : pour l'instant, parmi les départements limitrophes, seul le Cantal est lui aussi repassé à une limitation à 90 km/h par défaut sur l'ensemble de son réseau.
 
 
Pascal Coste, président du conseil départemental de la Corrèze et Bruno Faure, président du conseil départemental du Cantal. Les deux départements repassent certaines routes à 90km/h
Pascal Coste, président du conseil départemental de la Corrèze et Bruno Faure, président du conseil départemental du Cantal. Les deux départements repassent certaines routes à 90km/h © Laetitia Théodore - France Télévisions

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité politique automobile