Aubusson : découvrez la première tapisserie du projet Miyazaki, inspirée du film "Princesse Mononoké"

La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson (Creuse) a dévoilé ce vendredi 25 mars 2022 la première tapisserie de la série "L'imaginaire de Hayao Miyazaki". La tombée de métier a été diffusée en live à 14h45.

Retranscrire l'oeuvre du réalisateur japonais Hayao Miyazaki en tapisserie, c'est le défi relevé par la Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson (Creuse). La première tapisserie de la tenture  "L'imaginaire d'Hayao Miyazaki" est dévoilée ce vendredi 25 mars. Il s'agit de la première oeuvre née de la convention signée en juillet 2019 entre la Cité internationale de la tapisserie et le studio Ghibli.

Diffusion en direct sur Youtube

La cérémonie de la tombée de métier a été diffusée en direct à 14h45 sur la chaîne Youtube de la cité internationale de la tapisserie.

La cérémonie de la tombée de métier a duré une quinzaine de minutes.De nombreuses personnes se sont relayées pour couper les fils et libérer la tapisserie du métier à tisser. Parmi elles, l'ambassadeur du Japon en France, Junichi Ihara. Il avait déjà visité Aubusson et a dit espérer que "les Français en viendront davantage à apprécier l’esprit et la culture japonais."

L'oeuvre de Miyazaki porte un message de paix et de réconciliation.

Junichi Ihara, ambassadeur du Japon en France

Pour le Creusois d'origine et ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine, "c’est éblouissant, éclatant de lumières et de couleurs." 

C'est une date dans l'histoire de la tapisserie.

Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères

La tapisserie a ensuite été apportée dans l'auditorium de la cité internationale où elle a été déroulée. C'était la première fois que les lissiers voyaient l'endroit de la tapisserie.

La scène a été choisie car elle rappelle les verdures d'Aubusson.

Valérie Simonet, présidente du conseil départemental de la Creuse et présidente de la Cité internationale de la tapisserie

La tapisserie a été réalisée en onze mois, à partir du film d'animation "Princesse Mononoké", sorti en 1997. Il raconte l'histoire du prince Ashitaka, pris dans une guerre entre le village des forges et la forêt, protégée par la princesse Mononoké. La scène dépeinte dans la tapisserie montre Ashitaka en train de panser ses blessures après avoir été attaqué par un sanglier possédé par un démon.

Le tissage a débuté au début de l'année 2021. "Ashitaka soulage sa blessure démoniaque" est une œuvre monumentale, qui se déploie sur une surface de 23 mètres carrés, avec une hauteur de 4,60 mètres et une largeur de cinq mètres. Elle a été tissée par les trois lissiers de l'Atelier Guillot, sur un métier à tisser de huit mètres de long.

Une tenture terminée en 2023

L'œuvre dévoilée ce 25 mars est la première d'un ensemble de cinq tapisseries. La tenture sera terminée à la fin de l'année 2023.

Les tapisseries suivantes s'inspireront d'autres classiques du Studio Ghibli, créé par Hyao Miyazaki en 1985. Une deuxième tapisserie est déjà en cours de réalisation depuis l'automne 2021 dans la manufacture Robert Four. Intitulée "Le banquet du Sans visage", elle reprend une scène du "Voyage de Chihiro". Les trois autres œuvres reprendront "Le Château ambulant" (2004) et "Nausicaä de la vallée du vent" (1984).

Un week-end dédié au Japon

Le projet "L'imaginaire d'Hayao Miyazaki en tapisserie d'Aubusson" se fait en parallèle d'un partenariat noué en 2017 avec les ayants-droits de J.R.R. Tolkien. Suivant des illustrations originales de l'auteur anglais, 14 tapisseries et deux tapis sont en cours de fabrication. La Cité internationale de la tapisserie s'intéressera bientôt au travail de George Sand. Ces ensembles s'inscrivent dans la tradition des grandes tentures narratives des XVIIe et XVIIIe siècles, issues de textes importants. 

L'opération a aussi lancé plusieurs partenariats au Japon, notamment avec l'Institut français, l'office d'échange franco-japonais et les services culturels de l'ambassade. Y figurent aussi la chaîne de télévision publique NHK et la préfecture d'Aichi, où ouvrira fin 2022 le parc d'attractions Ghibli.

La tombée de métier lancera aussi un week-end dédié au Japon les 26 et 27 mars. Au programme notamment, une médiation autour de la tenture Miyazaki dimanche 27 à 14h30 et 16h.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité