En Creuse, même les pharmacies ferment

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jules Boudier

L'une des trois pharmacies d'Aubusson vient de mettre la clé sous la porte, comme celle de Felletin, quand à Vallière la pharmacienne cherche depuis 8 ans un repreneur.

En plein centre-ville d'Aubusson, la vitrine de la pharmacie Laval est formelle : "fermeture définitive, veuillez vous adresser à la pharmacie d'à côté." Au grand dépit d'un retraité Aubussonnais qui trouve porte close.

La pharmacie Laval, ouverte depuis 1981, faisait partie des quatre officines de la ville. Son propriétaire a pu partir à la retraite en vendant son fond de commerce à la concurrence. 

Sur le plan médical c'est de pire en pire, alors si même les pharmacies se mettent à fermer... 

un retraité Aubussonnais devant la porte close de la pharmacie

Les 3500 Aubussonais restent plus que bien desservis : légalement, il faut une pharmacie pour 2500 habitants et il en reste encore 3 en ville. Mais si cette fermeture ne pose pas de problème pour Aubusson, dans les petites communes du sud de la Creuse, le maintient de ces officines de proximité est un enjeu de plus en plus crucial.

La titulaire de la seule pharmacie de Vallière cherche un repreneur depuis 8 ans. À 70 ans, Danièle Mazeaud continue à travailler pour assurer sa mission de service public. "Je pense qu'il y a une mauvaise répartition des pharmacies, témoigne-t-elle. Exactement comme les médecins. Beaucoup trop de pharmacies dans les grandes villes, il faut répondre aux besoins locaux de la population. Maintenir des pharmacies qui ne sont pas très rentables mais qui sont importantes pour les habitants !"

Une concentration progressive des pharmacies dans les centres urbains au détriment des petites communes... Cette année, Felletin a perdu un de ses deux établissements. L'an dernier passé, c'est Mainsat qui s'est retrouvée sans pharmacien.

Malgré les alertes du syndicat des pharmaciens en Creuse. "Cela fait des années, 10 ans, 20 ans, insiste son président Nicolas Verguet, qu'on alerte les pouvoirs publics sur la situation qui se dégrade. Les pouvoirs publics qui s'enorgueillissent sans arrêt qu'il y a des pharmacies partout, un maillage territorial exemplaire : ce maillage, on le finira par le perdre".

En moyenne, chaque année, 2 pharmacies ferment leurs portes en Creuse.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité