Emploi : les métiers du bois en opération séduction en Creuse

Publié le

Ce jeudi 20 octobre, la filière forêt-bois était réunie à Bourganeuf à l'occasion d'un forum pour faire découvrir les métiers de ce secteur qui peine à recruter.

 Astrid Rault est titulaire d’un BTS Gestion forestière depuis cet été. Actuellement en CDD, elle recherche aujourd’hui un CDI, et elle n’est pas inquiète.

“Si on a envie de faire plus de production qu’autre chose, on peut facilement trouver du travail… Si on est plus sur les manières alternatives d’exploitation du bois, on peut aussi trouver facilement du travail… C’est vraiment ouvert et on peut vite s’accorder avec nos objectifs…”

La filière bois recrute

De la forêt à la construction, la demande est importante et les besoins variés. Rien que sur ce forum, 60 postes sont à pourvoir.

Les scieries sont très présentes en Limousin et recherchent énormément d’opérateurs, que ce soit au démarrage ou à la fin de la ligne, sur de la maintenance ou de l’affûtage. C’est vraiment dans ce secteur là qu’il y a le plus de besoins.

Gaël Lamoury, représentant de Fibois en Nouvelle-Aquitaine

Manque de formations

Le bois est aussi en pleine évolution. Si le métier de bûcheron reste un incontournable, la filière a également besoin de nouvelles compétences. Et la formation peine à suivre.

"Sur la partie chaufferie, donc l’activité de cogénération, c’est l’inexistence totale de formation. Je suis obligé de recruter des gens qui ne sont pas spécialisés et de les former en interne." déplore Olivier Sandré, responsable d'exploitation chez le groupe Bois et Scieries du Centre.

Pour aider la filière bois, les territoires de la Haute-Vienne et de la Creuse se mobilisent depuis 3 ans, en organisant des rencontres interprofessionnelles

On continue à avancer de façon à essayer d’organiser cette filière et d’arriver à notre but : avoir de l’emploi sur le territoire et de la transformation de façon à ce que le bois reste là. 

Sébastien Moreau, président du Pays Monts et Barrages

Nouvelle-Aquitaine, première région forestière de France

La Nouvelle-Aquitaine est la première région forestière de France, ainsi que la première région pour la transformation du bois. Le chiffre d'affaires de la filière était de 9,7 milliards d'euros l'an dernier.

Le secteur fait vivre 59 000 personnes dans la grande région et plus de 2000 offres d'emploi sont à pourvoir.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité