Concours national sur la biodiversité : un projet de la Creuse sélectionné

La vidéo pour la gestion durable des haies du Centre permanent d'initiatives pour l'environnement (CPIE) creusois a été sélectionnée pour le concours national sur la biodiversité. Un vote citoyen est ouvert jusqu’au 18 décembre pour choisir le ou les projets gagnants.

Il est possible de voter jusqu'à vendredi 18 décembre 2020.
Il est possible de voter jusqu'à vendredi 18 décembre 2020. © Samuel Chassaigne

"Vers une gestion durable des haies de la Creuse", voici le projet de l’association L’Escuro, labellisée CPIE des Pays Creusois - un label reconnu par l'État et composé d'un réseau d'associations œuvrant pour une meilleure prise en compte de l’environnement et du développement durable. Elle a été sélectionnée au concours national MobBiodiv’2020, porté par le ministère de la transition écologique et l’Office français de la biodiversité (OFB). Un appel a projet avait été lancé en mai dernier et ce sont 47 associations - en métropole et outre-mer - dont le CPIE en Creuse, qui ont été choisies, à l’unanimité, par le jury composé de l’OFB, du ministère de la transition écologique, des agences de l’eau et Régions de France, pour le concours national.

Mais c'est un vote citoyen qui déterminera le ou les projets "coup de cœur" qui remporteront le concours. Il est possible de voter ici, jusqu’au vendredi 18 décembre 2020. Celui de L’Escuro, le projet n°25, "Vers une gestion durable des haies de la Creuse", défend, selon son descriptif, la "gestion durable des haies et du bocage à travers l’élaboration d’une stratégie départementale en faveur de la préservation de la maille bocagère". De son côté, l’association a également publié sur son compte facebook le lien pour voter.

Quel est l’objectif du concours ?

Dans sa vidéo de présentation, l’association met en avant les atouts des haies : "Remparts à l’érosion des sols, captation des intrants, réservoirs de biodiversité, limitation de l’évaporation de l’eau ou coupe-vent (…) Quand elles sont en bon état, les haies sont des éléments à fortes valeurs biologique grâce à la présence de micro-habitat et d’essences variées. Elles sont aussi une plus-value pour le tourisme vert".

Par sa participation au concours, le CPIE creusois, chef de file du projet, vise à "promouvoir les bonnes pratiques de gestion des haies", est-il expliqué dans la vidéo et défend la "plantation (des haies ndlr) par des agriculteurs" et "la prise en compte du bocage dans les documents d’urbanisme". "Ce projet se décline en plusieurs axes, précise Stéphane Vassel, co-directeur de L'Escuro - CPIE Des Pays Creusois. Tout d'abord, la réalisation d’un état des lieux et d’un diagnostique du bocage creusois pour avoir des données précises. La communication et la sensibilisation pour faire connaître tout ce que peuvent apporter les haies et enfin mettre tous les acteurs autour de la table pour trouver des leviers financiers afin d'assurer la préservation des haies."

Et si les 47 associations ont reçues une aide financière pour leur projet, le but du concours MobBiodiv’2020 est d'apporter une communication et donc une visibilité à l'échelle nationale du gagnant.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vie associative société environnement écologie