Dernier épisode de notre série sur l'esprit de famille : entre terre et mer, à la rencontre de la famille Masselis

Nous clôturons la série de portraits de fratries par celui de la famille Masselis. Philippe, Sophie et leurs six enfants sillonnent la terre. Entre terre et mer, ils vivent pleinement d'être ensemble pour découvrir les beautés du monde.  
Voici la famille Masselis : autour de Philippe et Sophie, leurs six chevaux et leurs six enfants Indi, 15ans, Nahuell, 14 ans, Isaïe 11 ans, Yaell, 9 ans, Abigaïll, 7 ans, et Sahell, 4 ans.

Leur micro-ferme abrite aussi un lapin, quatre cochons et une vache, Héroïne. A tour de rôle, les plus grands savent la traire et fabriquent leur propre fromage. Des connaissances importantes pour Philippe Masselis, le papa
 

Nous avons eu un vrai coup de coeur pour ces terres ici à Saint-Sylvain-sous-Toulx, après la Bretagne. C'est notre port d'attache même si nous sommes souvent partis à la découverte du monde, nous aimons toujours revenir et vivre à la campagne permet d'avoir conscience de la chaîne de la vie et de savoir d'où vient ce qu'on mange
 

Pour cette famille de globe-trotters, toujours entre deux voyages, découvrir les beautés du monde fait partie de l'éducation et de l'instruction souhaitée pour les six enfants. Chacun d'eux organise, tour à tour, un voyage : budget, hébergements, lieux de visite... Il y a eu notamment un périple de plusieurs mois à vélo, une traversée de l'atlantique pour Indi et Papa avec un skipper professionnel, et six mois de navigation sur deux voiliers.
 
Une éducation par l’expérience

L'instruction se fait à la maison et par le CNED pour les plus grands. Elle est contrôlée par les inspecteurs de l'éducation nationale chaque année.
Les six reporters sans frontières partagent ensuite leurs voyages avec des résidents de maisons de retraite. Une expérience qui touche beaucoup Isaïe, 10 ans.


On leur apprend des choses et ils nous en apprennent tout autant


Entre terre et mer, les Masselis accompagnent aussi les deux aînés qui préparent le championnat de France en dériveur laser 4.7 à la Rochelle chaque semaine. Indi a déjà une belle expérience, pour avoir été recruté par le navigateur Wilfrid Clerton comme co-skipper sur le seul voilier d’assistance de la course la Solitaire du Figaro. Il désire suivre des études pour devenir capitaine au long cours. Sa soeur Nahuell, 14 ans, veut quant à elle devenir un jour vétérinaire mais pour l'heure elle vise une qualification pour représenter la Nouvelle-Aquitaine en 2020.
 
Série Esprit de famille : celui des Massélis en Creuse
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
famille société