Gendarmerie : l'homme d'une soixantaine d'années retranché chez lui a été interpellé "grâce au travail des négociateurs"

Ce sexagénaire était retranché dans son domicile de Grand-Bourg, en Creuse, depuis ce dimanche 24 septembre 2023. La zone avait été entièrement bouclée. Il a été interpellé dans le calme vers 15 h 15, placé en garde à vue puis hospitalisé.

L'opération s'est déroulée dans le calme selon notre équipe sur place : vers 15 h 15 ce lundi, après une très longue nuit et cinq heures intenses de négociations avec deux professionnels dépêchés sur place, l'homme s'est finalement rendu et a été interpellé sans violence. 

Les forces de l'ordre ont été prévenues pas la compagne de cet homme, car celle-ci s'inquiétait de son comportement, dans un fort contexte d'alcoolisation et de prise de médicaments. 

Aucun blessé n'est à déplorer. Un médecin s'est rendu sur les lieux juste après l'interpellation. L'homme a été placé en garde à vue pour des faits de menaces de mort avec arme sur les forces de l'ordre. Il a ensuite été hospitalisé. 

Une équipe cynophile s'est ensuite rendue dans la maison, pour vérifier si tout danger était écarté au domicile. Un fusil de chasse et une arme blanche de type machette ont été retrouvés sur place. 

Ça s'est bien terminé grâce au travail des négociateurs de la gendarmerie nationale.

Francky Chatignoux, maire de Grand-Bourg

à France 3 Limousin

Un soulagement pour les habitants de la commune et le maire puisque le village vivait, depuis plusieurs heures, dans un climat particulier : le domicile se trouvait en effet en plein cœur du village. Toute la zone avait été complètement bouclée. 

Le parquet de Guéret est en charge des suites de l'enquête. 

Rappel de l'affaire

Un homme d'une soixantaine d'années s'était retranché chez lui, à Grand-Bourg, depuis ce dimanche 24 septembre 2023 au soir, dans un contexte, de menaces sur les forces de l'ordre. 

Quinze militaires et deux négociateurs sont intervenus et se trouvaient toujours sur place ce lundi 25 septembre à la mi-journée.  

L'homme était seul chez lui, mais susceptible de posséder des armes, raison pour laquelle les gendarmes se sont déployés avec la plus grande prudence.

Selon le voisinage, rencontré par nos équipes sur place, l'homme possédait un camion pizza et avait des rapports cordiaux avec sa clientèle. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité