Abdel, le migrant de Faux-la-Montagne à nouveau libre

Le jeune Soudanais de Faux-la-Montagne (Creuse) a été libéré ce 19 septembre 2018 du centre de rétention de Palaiseau en région parisien pour vice de forme. Un soulagement pour son comité de soutien. Abdel reste cependant sous le coup d'une procédure de renvoi vers l'Italie. 

Abdel : le comité de soutien devant la mairie de Guéret le 18 septembre 2018
Abdel : le comité de soutien devant la mairie de Guéret le 18 septembre 2018 © N.Chigot - France 3 Limousin
Selon le comité de soutien, Abdel a été remis en liberté dans la matinée du mercredi 19 septembre 2018. Le jeune Soudanais a pu quitter sur le champ le centre de rétention de Palaiseau. Le juge des libertés et de la détention a pris cette décision en raison d'un vice de procédure : le document de convocation à la gendarmerie ne figurait pas dans le dossier. 

Cette libération est un coup de théâtre qui intervient après une forte mobilisation depuis le début de la semaine. Lundi, environ 200 personnes ont manifesté à  Guéret et mardi, une délégation a été reçue en préfecture mais en vain, les autorités précisant que "la procédure de réadmission vers l’Italie est une procédure normale"[...] il n’y a donc aucune raison d’en dispenser ce ressortissant soudanais et de retarder son retour vers l’Italie."

Abdel reste sous le coup de ce renvoi en Italie mais il est libre et il a été "pris en charge" nous a confié un membre du comité de soutien, sans plus de précisions. 

Le jeune homme était installé à Faux-la-Montagne depuis 10 mois. Il avait été convoqué à la gendarmerie le 17 septembre.

En juillet 2018, Noordeen Essak, un jeune Soudanais de 21 ans, qui vivait également à Faux-la-Montagne, avait été lui aussi été envoyé dans un centre de rétention pour les mêmes raisons. Remis en liberté, il avait obtenu le droit de déposer sa demande d'asile en France. 












 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter