L'hôpital de Guéret fait le buzz en reprenant Gauvin Sers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Rio .

Le tube "Pourvu" de Gauvin Sers repris par le service de gastroentérologie de l'hôpital de Guéret pour dénoncer le malaise du centre hospitalier fait déjà plus de 45000 vues et 2000 partages en quelques jours... avant de reprendre peut-être l'autre succès : "les oubliés"

Est-ce qu'on va être tous séparés pour une histoire de budget...


"Pourvu... qu'on soit tous unis !" Voilà le voeu exprimé par l'équipe du service de gastroentérologie de l'hôpital de Guéret, en s'appropriant le succès de Gauvin Sers, avec son accord. Un clip largement partagé sur la toile.
 

On vous a écrit cette chanson, pour vous montrer que rien n'tourne rond, dans cette fameuse façon de gérer, où l'argent prime sur la santé...

 
Visés par la restructuration annoncée au centre hospitalier, ces 18 infirmiers et aides-soignants craignent la suppression de 53 lits au centre hospitalier, soit selon la CGT, 28 en médecine, 10 en cardiologie, 10 en chirurgie, 2 en soins intensifs cardiologie et 3 en hôpital de jour. Le service de gastro-entérologie serait lui-même vidé de sa substance. En 2017, le centre hospitalier avait déjà perdu 24 lits.

Après la pétition et les manifestations, c'est sur le terrain des réseaux sociaux qu'ils veulent attirer l'attention sur leur sort. Ils ne veulent pas être le bouc émissaire d'un déficit évalué à 6 millions d'euros. Christine Laurent, Infirmière service de gastro-entérologie :
 

On avait l'impression qu'on ne nous entendait pas ! On est une famille ici et la musique de Gauvin Sers, le Creusois, s'imposait... et Caroline a su bien trouver les mots, avec Béatrice !

A trois semaines de la validation du plan d'austérité de l'ARS, le personnel soignant compte sur la mobilisation des Creusois-es. Les manifestants pour le maintien des services publics, ce jeudi 9 mai, n'ont pas manqué de leur apporter leur soutien.








 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité