VIDÉO. Implosion : la tour de l’immeuble Brésard disparaîtra du paysage guérétois ce dimanche

durée de la vidéo : 00h01mn24s
Ce dimanche à 11 heures, la tour Brésard sera réduite en poussière. Alors, les techniciens s’affairent aux derniers préparatifs. ©Louis Claveau / France Télévisions

Après trois ans de travaux préparatoires, l’heure approche : ce dimanche à 11 heures, la tour Brésard, à Guéret, immeuble de dix étages implosera et s’effondrera… Les artificiers posent les derniers explosifs…

Ce dimanche à 11 heures, la tour Brésard sera réduite en poussière. Alors, les techniciens s’affairent aux derniers préparatifs.

Un scénario bien préparé

En parlant des gros sacs bleus en plastique que l’on aperçoit au sol, le technicien explique qu’il s’agit là de « l’installation des dispositifs pyrotechniques d’atténuation des poussières », c’est-à-dire que ce sont « des piscines autoportantes remplies de 3 m3 d’eau, avec de l’explosif mis à l’intérieur. Ça va détoner en même temps que le premier niveau du bâtiment dynamité, à savoir le rez-de-chaussée. Ça va projeter un nuage d’eau, 45 mètres de hauteur environ qui va capter une partie des poussières »

L’immeuble sera foudroyé, implosant du bas vers le haut en seulement 340 millisecondes... Point de départ du circuit de détonation : la cage d’ascenseur.

« C’est le point le plus dur du bâtiment donc on le coupe dès le début », prévient Jérôme Pécon, artificier maître d’œuvre pour Creusalis – Ginger Deleo.

 

 

Près de 200 kilos de poudre d’explosifs, et plus de 1000 détonateurs sont minutieusement placés.

« Ce qui est en rouge-là, c’est aussi de l’explosif, pointe l’artificier, c’est un amorçage latéral, donc le détonateur sera positionné là-dessus et c’est ça qui va faire détoner la charge ».

La destruction de cet immeuble des années 70 s’inscrit dans le cadre du programme de renouvellement urbain, initié en 2014, rappelle Patrice Morançais, président de Creusalis. Et cela s’accompagne par « l’aménagement des pieds d’immeubles, la résidentialisation de ce quartier, l’aménagement de chemins doux, ainsi que de jardins partagés »

Périmètre de sécurité

Le jour J, un périmètre de sécurité de deux cents mètres prévu, ceinturant la tour, sera effectif.

« Il y aura une appétence publique à regarder l’évènement, prévient Benoît Bayard, directeur de cabinet de la préfecture de la Creuse, mais je veux rassurer : la police doit bien assurer le cordon sanitaire, la pleine sécurité du site pour assurer la bonne évacuation des personnes et le bon retour de ces personnes à leur domicile ».

 

Les personnes évacuées dès 7 heures du matin dimanche seront accueillies à l’espace André Lejeune avant l’implosion du bâtiment, quatre heures plus tard.

 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité