Cet article date de plus de 3 ans

La lutte des salariés de GM&S Industry se poursuit

Ils sont 277 et veulent sauver un maximum d'emplois. Réunis en assemblée générale sur le site de La Souterraine, les salariés de GM&S Industry attendent la décision du tribunal de commerce de Poitiers du vendredi 30 juin. 


© France 3 Limousin - Marielle Camp - Nicolas Chigot
Pour les ouvriers de GM&S industry à la Souterraine, ce fut aujourd'hui, lundi 26 juin, une journée d'échanges, de consultations et de visites des députés de la République en Marche.
Tous jouent cette semaine leur dernier espoir de reprise de leur entreprise avec un maximum de salariés sauvés. Mais le combat est rude et impitoyable. Chaque jour ou presque un nouveau scandale vient émailler cette lutte. 

Le site Médiapart a publié la semaine dernière une grande enquête sur GM&S affirmant que les ex-proprétaires de l’usine (les dirigeants du groupe Altia) se sont « enrichis à millions ». En cause une gestion désastreuse et même un système de "siphonage de l’argent de l’usine". C'est le coup de grâce pour les salariés. (A lire ici). Suite à ces révélations, une action a été engagée contre Médiapart par les personnes mises en cause pour diffamation et propos mensongers .

durée de la vidéo: 01 min 42
La lutte se poursuit pour les salariés de GM&S Industry



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gm&s industry économie