• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les pompiers veulent mieux s'organiser pour répondre aux urgences

© MaxPPP / PhotoPQR / Le Républicain / Julio Pelaez
© MaxPPP / PhotoPQR / Le Républicain / Julio Pelaez

A la suite des premières Assises nationales "Santé, secours et territoires" qui se sont déroulées en Creuse les 14 et 15 mars, un manifeste a été publié avec 23 propositions pour mieux coordonner les services de secours, et permettre aux soldats du feu de revenir à leurs missions fondamentales.

Par Gwenola Beriou

Des pompiers détournés de leur mission

La mission d'urgence est au coeur du métier de sapeur-pompier. Mais les soldats du feu ont aujourd'hui de plus en plus des missions annexes, non urgentes. C'est le cas notamment dans les territoires ruraux où les infrastructures médicales sont souvent insuffisantes.

Par exemple, en Creuse, sur 9.000 interventions par an, 1.000 consistent à relever des personnes tombées à leur domicile.
Les pompiers estiment ne plus remplir leur véritable mission d'urgence.
 
Les pompiers de la Creuse veulent revenir à leur mission première
Beaucoup ont le sentiment d'être mobilisés sur des missions annexes, comme le relevage de personnes à domicile, et de ne plus assurer leur mission d'urgence. Reportage de Mathilde Kaczkowski et Lydia Quérin. Intervenants : Thierry Real, Chef de salle / Soline Rémond, Chef de la caserne de Guéret / Frédéric Delcroix, Directeur départemental SDIS 23
 

Mieux organiser le secours à la personne


Initiées par la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France, les premières Assises nationales "Santé, secours et territoires" qui se sont déroulées en mars à La Souterraine voient leur première concrétisation à travers un Manifeste publié fin mai.
Il préconise 23 mesures pour adapter la chaîne de secours et de soins d'urgence à l'augmentation des besoins, liée notamment au vieilissement de la population et à l'inégalité de répartition des services de secours.
Par exemple, le manifeste propose de revoir la gestion des appels de secours et d'urgence et créant des plateformes d'appel communes aux différents professionnels de l'urgence (pompiers, SMUR, policiers, gendarmes...)
 

Sur le même sujet

La gestion des forêts de Dordogne

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer