« Puppet Master » : ouverture d’une information judiciaire pour tentative d’homicide

Publié le Mis à jour le

Le procureur de la République de Guéret a annoncé, ce 30 août, l’ouverture d’une information judiciaire contre X, pour « tentative d’homicide » sur les deux gendarmes blessés le 25 août dernier à Vidaillat en Creuse, par le surnommé « Puppet Master ».

Une enquête avait déjà été ouverte pour tentative d'homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique, c’est désormais une information judiciaire contre X pour "tentative d'homicide" sur deux gendarmes blessés lors d'un refus d'obtempérer au domicile de l’escroc britannique Robert Hendy-Freegard, surnommé le « Puppet Master », à Vidaillat en Creuse, le 25 août dernier.

C’est Alexandra Pethieu, procureur de la République de Guéret qui l’a annoncé ce mardi 30 août, par le biais d’un communiqué.

Communiqué qui précise par ailleurs que "le conducteur du véhicule ayant percuté les deux gendarmes n'a, à l'heure actuelle, pas été interpellé".

L'enquête diligentée par la section de recherches de Limoges a été confiée au pôle de l'instruction du tribunal judiciaire de Limoges, a précisé la magistrate, qui s'est dessaisie du dossier au profit du procureur de la République de Limoges.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité