• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Sécheresse : restrictions d'usage de l'eau en Creuse

Première restriction de l'usage de l'eau en Creuse, avril 2019 (illustration) / © Pixabay
Première restriction de l'usage de l'eau en Creuse, avril 2019 (illustration) / © Pixabay

En raison de la sécheresse qui sévit en Creuse, la préfecture a pris, ce vendredi 19 avril 2019, des mesures provisoires de restrictions d'usage de l'eau. Elles concernent tant les professionnels que les particuliers. 

Par Hélène Abalo

A compter de 19 avril 2019, des restrictions d'usage de l'eau entrent en vigueur dans le département de la Creuse. En raison du déficit pluviométrique et des prévisions météorologiques, la situation des cours d'eau risque de devenir problématique.

Il s'agit d'une situation exceptionnelle et inédite à cette période de l'année. Par endroit, cette situation n'avait pas été constatée depuis 60 ans. 
 

Le département était déjà période de vigilance depuis le 8 mars. C'est désormais la zone d'alerte. 

En conséquence, particuliers et professionnels sont invités à respecter ces restrictions

Pour les particuliers : 
  • Lavage de véhicules :  interdit en dehors des stations de lavage spécialisées avec circuit de recyclage sauf impératif sanitaire ou technique
  • Lavage et nettoyage des voiries, terrasses, balcons, façades ne faisant pas l’objet de travaux : interdit sauf impératif sanitaire
  • Arrosage des pelouses, espaces verts, bandes fleuries, jardins d’agrément, balconnières, jardinières de fleurs et terrains de sport : interdit entre 8 h et 20 h
  • Arrosage des jardins potagers : interdit entre 8 h et 20 h
  • Alimentation de fontaines en circuit ouvert : interdite
  • Piscines collectives publiques et privées : remplissage interdit, sauf chantier de construction en cours et sauf renouvellement d’eau partiel pour impératif sanitaire et technique
  • Autres piscines privées : remplissage interdit, sauf chantier de construction en cours
Pour les professionnels (agriculture, commerce, industrie...) : 
  • Arrosage de golfs : interdit entre 8 h et 20 h
  • Irrigation de cultures, pépinières et vergers : interdite entre 8 h et 20 h
  • Prélèvements potable pour la production d’eau : envoi d'un document bilan production-consommation au service de police de l’eau et à l’ARS. 
  • Abreuvement du bétail : pas de restriction à l’abreuvement direct ou indirect à partir d’un cours d’eau, d’une nappe d’accompagnement ou du réseau d’eau potable, mais il est conseillé de trouver une solution alternative à ces ressources
  • Autres activités agricoles, commerciales et industrielles : limitation de la consommation d’eau au strict nécessaire. Les ICPE ayant fait l’objet d’une prescription sécheresse dans leurs arrêtés doivent s’y conformer
 

Sur le même sujet

Bordeaux : circassiens et yamakasis sur les toits de l'Opéra

Les + Lus