De Royan à Biarritz en passant par Arcachon, découvrez l'histoire des vacances à la mer

La destination favorite des vacanciers c’est la mer. Mais saviez-vous que ce type de vacances populaires est très récent ? France 3 NoA vous propose de remonter le temps pour vous conter « les vacances à la mer » sur notre belle côte atlantique de Nouvelle-Aquitaine.
Née le 2 mai 1857 par le décret impérial de Napoléon III, Arcachon devient très vite une destination de villégiature
Née le 2 mai 1857 par le décret impérial de Napoléon III, Arcachon devient très vite une destination de villégiature © Sarah Paulin

A la fin du 18e siècle les bains de mer n’étaient pas un loisir mais vivement recommandés par les médecins dans un but thérapeutique. Au fil des années, de nombreuses stations s’installent le long de la côte atlantique : Royan, Biarritz ou encore Soulac. Leur renommée a dépassé les frontières de l'Hexagone.

(RE)VOIR. L’histoire des vacances à la mer en Nouvelle-Aquitaine sur NoA

L’histoire des vacances à la mer en Nouvelle-Aquitaine

 

Royan, Arcachon, Biarritz : les belles de la côte

Lors de la naissance des stations balnéaires dans la région, Arcachon et Royan se faisaient concurrence. En faveur d'abord de Royan dans un premier temps, puis, lorque le train arrive sur le Bassin, Arcachon devient à son tour une station balnéaire à la mode.

Royan au début du XXe siècle

Les deux villes se ressemblent. L'une à l'embouchure de l'Estuaire de la Gironde, l'autre lovée à l'entrée du Bassin d'Arcachon qui porte son nom. On y retrouve des similitudes dans l'architecture comme avec les splendides villas de la Ville d'Hiver à Arcachon ou dans le charmant quartier du Parc à Royan, tout proche de la grande plage.

Magnifique et grandiose, le Grand Hôtel de la Plage fut entièrement détruit par un incendie au début du XXe siècle.
Magnifique et grandiose, le Grand Hôtel de la Plage fut entièrement détruit par un incendie au début du XXe siècle. © Archives municipales de la Ville d'Arcachon

Quant à Biarritz, c'est au XIXe siècle, sur l'impulsion de l'empereur Napoléon III et de son épouse Eugénie, que le petit port de pêche devint un haut lieu du tourisme de bord de mer.

L’association « Royan La Belle Epoque » nous replonge dans le passé à travers l’art de vivre et l’histoire des costumes de l’époque.
L’association « Royan La Belle Epoque » nous replonge dans le passé à travers l’art de vivre et l’histoire des costumes de l’époque. © Sarah Paulin - France 3 Aquitaine

Les premiers congés payés

Avec le gouvernement du Front Populaire de 1936, les Français découvrent les congés payés. C'est le tout début de la démocratisation des vacances.

La durée de quinze jours, soit de deux semaines en 1936 est passée à 3 semaines en 1956, puis à 4 semaines en 1969 pour se stabiliser à 5 semaines en 1982.

L'histoire du Camping Pasteur à Arès

Nous vous entrainons à la découverte du camping Pasteur à Arès en Gironde. Une histoire de famille qui débute à la fin des années 50, avec les vacanciers qui arrivent de toute le France, en voiture voir même en scooter.
C’est l’époque où le camping sauvage était encore autorisé, mais les estivants recherche la convivialité autour d'une partie de pétanque ou d'un feu de bois... Ils recherchent aussi plus de confort. Douches et sanitaires étaient proposés, il suffisait alors d'apporter une tente canadienne et un petit camping-gaz... 

A l'ombre des pins d'Arès, c'est là que s'installe le Pasteur, le premier camping créé par des ostreiculteurs. Ces derniers n'hésitaient pas à embarquer les familles pour leur faire découvrir le Bassin et leur métier. La convivialité reste le maître mot de cet endroit toujours géré par la même famille.

Les vacances au camping dans les années 60

Les vacances à la mer toujours à la mode

L'histoire des bains de mer c'est aussi l'histoire des maillots de bain. Des tenues intégrales du début du XXe siècle au bikini apparu dès la fin des années 50, que de chemin parcouru. Saviez-vous d'ailleurs que le bikini, ce fameux deux pièces, fit tellement scandale qu'il fût interdit sur de nombreuses plages en Espagne ou en Italie. En France, il lui faudra du temps et des figures mythiques comme Brigitte Bardot, qui l'exhibe fièrement sur les plages de Cannes, pour s'imposer. Le maillot envahit alors les plages dans les années 70.
Aujourd'hui, le maillot de bain est devenu un véritable objet de mode et les créations ne cessent d'évoluer. Laura Tiba, la petite fille d’Andrée Tiba, créatrice de la marque Janine Robin, entreprise crée en 1948 à Paris et implantée aujourd’hui sur le bassin d’Arcachon. En sa compagnie, nous découvrirons comment la marque puise son inspiration en s'inspirant de la tradition régionale.

 

Une émission proposée par Sarah Paulin avec Alexandre Berne et présentée par Nadia Adell, réunis ici devant Laura Tiba.
Une émission proposée par Sarah Paulin avec Alexandre Berne et présentée par Nadia Adell, réunis ici devant Laura Tiba. © France 3 Nouvelle-Aquitaine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque mer nature histoire culture patrimoine