Deux-Sèvres : il déclare sa femme disparue, puis avoue son meurtre

Photo d'illustration. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Photo d'illustration. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Un habitant de Chauray (Deux-Sèvres) a avoué le meurtre de sa femme, annonce ce vendredi le parquet de Poitiers. Le suspect avait d'abord signalé la disparition de sa victime.

Par Hugo Lemonier

Le suspect a d'abord tenté de se jouer de la police. Le 1er décembre, un Deux-Sévrien signale la disparition de son épouse, âgée de 69 ans, qui n'a pas donné signe de vie depuis "près d'une semaine", précise le parquet de Poitiers. Le mari, âgé de 70 ans, prétend alors que sa femme était "dépressive".

Mais, "très rapidement, il [est apparu] que la "disparition inquitante" n'était pas volontaire, et que l'épouse aurait pu être victime d'un meutre", relate le procureur de la République, Michel Garrandaux.

Le mari passe aux aveux

Le parquet de Niort se dessaisit de l'affaire au profit du pôle criminel du parquet de Poitiers. Interrogé par la police judicaire, le mari finit par céder. Il reconnaît qu'il a tué son épouse, le 21 novembre, au domicile du couple, situé à Chauray (Deux-Sèvres).

Tout serait parti d'une dispute, au cours de laquelle l'homme aurait "perdu les pédales". Les coups pleuvent, puis il l'étouffe avec un sac plastique. "Ayant constanter le décès de sa femme, il [décide] alors d'envelopper le corps dans le jardin, où elle [a été] effectivement retrouvée", indique le procureur.

Le parquet précise que le suspect est présenté devant le juge d'instruction en vue de sa mise en examen. Une information judiciaire est ouverte pour "assassinat". Le juge des libertés devra décider si l'homme restera en détention dans l'attente de son procès.

Sur le même sujet

Corrèze : à Meyssac, Thomas Hollande et Emilie Broussouloux se sont dit oui

Les + Lus