La collecte des sapins de Noël se fait en carriole à cheval à Thouars, dans les Deux-Sèvres

Publié le
Écrit par Sophie Goux
La collecte des sapins de Noël se fait à cheval à Thouars
La collecte des sapins de Noël se fait à cheval à Thouars © Laurent Gautier, France Télévisions

Comment se débarrasser de son sapin de Noël après les fêtes? Pour faciliter les choses et agir sur l'environnement, la communauté de communes de Thouars organise une collecte à cheval, une initiative qui ne passe pas inaperçue dans les rues de la ville.

Comme chaque commune de France, Thouars doit chaque année procéder au ramassage des sapins de Noël. Certains habitants vont à la déchèterie, mais cette année, la ville a décidé de proposer un service à domicile. Les habitants ont été informés qu'ils pouvaient déposer leur sapin devant leur porte, là où ils posent les poubelles et le sapin sera ramassé. Mais c'est une carriole tirée par un cheval qui va s'en charger. 

Et pas n'importe quel cheval! Actyon, c'est son nom, est un cheval de cinéma, il a joué dernièrement dans la dernière adaptation du roman d'Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, tourné par Marc Dugain.

Mais au-delà de l'anecdote, c'est le caractère plus écologique de la démarche qui a motivé les élus : "Le cheval, on le remarque dans les rues, il ne pollue pas et les sapins collectés seront broyés et réutilisés en paillage par les services municipaux", explique Edwige Arbrie, la vice-présidente de la communauté de commune en charge des déchets ménagers. 

Et les habitants ont l'air d'apprécier. La collecte est plus pratique et elle leur évite d'avoir à se rendre à la déchèterie.

D'autres communes cherchent à recycler les sapins de Noël, c'est le cas de la ville de Poitiers par exemple qui invite les habitants à utiliser leur sapin dans leur jardin.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.