Coupe de France de Football : les Chamois Niortais éliminés par le club réunionnais de la JS Saint-Pierroise

Les supporters réunionnais ont mis une grosse ambiance dans les tribunes du Stade René Gaillard à Niort. / © Freddy Vetault/ France Télévisions
Les supporters réunionnais ont mis une grosse ambiance dans les tribunes du Stade René Gaillard à Niort. / © Freddy Vetault/ France Télévisions

Grosse déconvenue pour les Chamois Niortais qui ont été éliminés de la Coupe de France, sur leur terrain, par la JS Saint-Pierroise, une équipe amateur venue de La Réunion et qui joue en régional, soit quatre divisions en dessous de Niort qui évolue en Ligue 2.

Par C.Hinckel et F.Vetault

L'aventure en Coupe de France est terminée pour les Chamois Niortais qui ont été sortis par l'équipe réunionnaise de la JS Saint-Pierroise. Les Niortais quittent la compétition par la petite porte à l'issue d'un match décevant à l'image du manque de performance actuel des hommes de Pascal Plancque. La JS Saint-Pierroise, en revanche, signe un exploit en terre deux-sévrienne et se qualifie pour les 16es de finale de la Coupe de France en s'imposant 1 à 2 à Niort.

La première mi-temps du match s'est terminée sur un score vierge, 0 à 0, et déjà les faiblesses dans le camp niortais se font sentir.

Au retour des vestiaires, le premier but a été logiquement marqué par un joueur réunionnais. A la 59ème minute, Gérard Hubert ouvre le score de la tête pour les Réunionnais à la surprise du camp niortais.  Le Chamois Zoumana Koné égalise rapidement, quelques minutes après le premier but.
Le deuxième but pour les Réunionnais, celui de la victoire, sera marqué par l'ailier Ryan Ponti à la 76ème minute. Le score en restera là.


Une première pour un club de La Réunion

Le match a été interrompu pendant quelques instants à cause des fumigènes utilisés par les supporters réunionnais dans les tribunes. De nombreux fans acquis à la cause des Réunionnais avaient fait le déplacement pour suivre l'épopée de l'ancien club de Dimitri Payet.
Seul un club ultramarin, le Geldar de Kourou (Guyane), avait atteint les 16es de finale de la Coupe nationale, lors de la saison 1988-1989 avant d'être éliminé par Nantes. Mais jamais un club réunionnais n'avait été aussi loin dans la compétition.

Les Chamois Niortais vont désormais se concentrer sur leur parcours en championnat de ligue 2 dont ils occupent actuellement la 18ème place.

A l'issue de la rencontre, karim Fradin, le président des Chamois Niortais, s'est dit très déçu et affirme qu'il va falloir trouver rapidement une solution pour renouer avec la réussite.

On va avoir un week-end studieux. On n'arrive pas à relancer cette dynamique. Il manque pas mal de choses donc il va falloir réfléchir à toutes les options rapidement.
Karim Fradin, président des Chamois Niortais

Le remplacement de l'enraîneur de l'équipe, Pascal Plancque, pourrait faire partie des options examinée par les responsables du club niortais.
Karim Fradin, le président des Chamois Niortais
    

Sur le même sujet

Les + Lus